Sylvestre au ralenti

L'entraînement des Saguenéens a encore une fois été... ((Photo Rocket Lavoie))

Agrandir

L'entraînement des Saguenéens a encore une fois été très intense, hier après-midi, à l'Aréna de l'UQAC.

(Photo Rocket Lavoie)

Partager

Dave Ainsley
Le Quotidien

(CHICOUTIMI) Avec seulement un but depuis le début de la saison, Sébastien Sylvestre connaît un début de saison en dents de scie offensivement.

«Je n'ai pas le début de saison souhaité. J'ai connu un bon camp, mais depuis le début de la saison, ça ne marche pas comme je voudrais, admet l'attaquant de 19 ans. Je voulais peut-être trop bien faire. Personnellement, j'avais de grosses attentes. Par le passé, j'ai connu du succès à force de travailler. Je dois continuer, c'est de cette façon que je vais m'en sortir.»

Sébastien Sylvestre n'a pas marqué depuis le 2e match de la saison contre Gatineau. Mardi, en troisième, il a préparé un très beau but d'Alexandre Roy grâce à son travail acharné en coin de patinoire. Cette séquence l'a réveillé ainsi que les membres de son trio qui ont connu une bonne fin de match.

«On doit construire sur la troisième période. Il n'y a pas de recette miracle. On doit gagner nos bagarres à un contre un et être efficaces en échec avant pour se donner des occasions de marquer. On ne connaîtra pas de succès seulement avec nos habiletés», souligne-t-il. Pourtant, on obtient notre part de chances. La rondelle ne roule pas, mais ce n'est pas une excuse. On ne lance pas assez souvent. On l'a montré en troisième que si on tire plus, les bonnes choses vont arriver. Si on continue, le vent va finir par tourner.»

Pour Hubert, il est évident que Sylvestre doit être davantage au centre de l'action. Il mentionne qu'il n'a obtenu qu'un seul lancer dangereux en plus de son but depuis le début de la saison, ce qui reflète qu'il se tient beaucoup trop en périphérie. Le fait qu'il ait dû jouer au centre plutôt qu'à l'aile en début de saison pendant l'absence de Jérémy Grégoire n'a pas aidé, estime-t-il.

«Qu'est-ce qui a fait qu'Alexandre Roy a marqué mardi? Il est resté dans l'enclave tandis que Sébastien Sylvestre est allé chercher la rondelle dans le coin et a amené la rondelle au filet avec détermination, souligne Marc-Étienne Hubert. C'est ce qu'il nous a montré l'an dernier. C'est la raison pour laquelle on l'a gardé et ce qu'on s'attend qu'il fasse cette saison», souligne Marc-Étienne Hubert.

Dainsley@lequotidien.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer