Apple Watch: ce gadget inutile dont je ne saurais me passer

CHRONIQUE / Je me souviens au milieu des années 80, je mourrais d'envie d'avoir... (Courtoisie)

Agrandir

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Steeve Fortin
Le Quotidien

CHRONIQUE / Je me souviens au milieu des années 80, je mourrais d'envie d'avoir la fameuse montre de James Bond dans le film Octopussy. Vous savez la montre avec une petite télévision noir et blanc qui nécessitait un récepteur de la taille d'un Walkman afin de capter les signaux. D'ailleurs, ce gadget n'aura pas connu un grand succès malgré qu'il soit en quelque sorte l'ancêtre de la montre intelligente !

À travers le temps, Apple est passé maître dans la création de besoins technologiques en offrant des produits simples et attrayants. Depuis 2011, soit l'année du décès de Steve Jobs, le géant de Cupertino ne semble plus en mesure de révolutionner le monde technologique en se contentant de suivre la parade avec des mises à jour de produits existants. En 2015 Tim Cook, l'actuel PDG d'Apple, annonçait en grande pompe la Apple Watch, une montre intelligente soi-disant révolutionnaire.

J'avais brièvement essayé la montre lors de sa sortie sans toutefois y avoir senti le besoin d'en posséder une. C'était une jolie montre sans plus. Je n'étais certes pas le seul mordu de la pomme qui n'avait pas eu le coup de foudre, d'ailleurs les chiffres de ventes sont en dessous des prévisions.  J'ai profité d'une promotion d'une certaine banque afin d'obtenir cette fameuse montre tout à fait gratuitement. Après quelques semaines d'utilisation, je dois avouer que ce produit fonctionne vachement bien. En parfaite communion avec l'iPhone, la Apple Watch se veut un compagnon idéal pour les accros de technologies.

Apple Pay

Ce qui m'a séduit en premier sur la montre est la facilité d'utilisation du système de paiements sans contact. Vous n'avez qu'à appuyer 2 fois sur son bouton secondaire pour faire apparaître vos cartes pour ainsi payer en présentant votre poignet sur le terminal sans contact du commerce.  

Des notifications personnalisées

Vous pouvez recevoir des notifications de la majorité des applications populaires installées sur votre iPhone. Que ce soit les messages Facebook, Twitter ainsi que vos textos, il est très simple d'y répondre rapidement grâce à Siri cet assistant vocal d'Apple. La reconnaissance vocale y est efficace et rapide. Vous pourrez lire vos courriels sans avoir à sortir votre téléphone. J'aime bien les notifications de l'application de cartes routières Plan. Vous n'avez qu'à entrer votre destination sur le iPhone et votre montre vibrera en vous indiquant quand et où tourner ce qui est très pratique.

Vos appels et votre appareil photo

Une fonction qui m'a impressionné est celle qui permet de contrôler la caméra du téléphone à l'aide de la montre afin de prendre des égoportraits qui auront moins l'air d'égoportraits !  Vous pouvez également répondre au téléphone avec votre montre ce qui vous donnera un air à la Star Trek dans un lieu public!

Votre carnet de santé sur le poignet

Qui dit montre intelligente dit suivi de certains signes vitaux. À la base Apple ne réinvente pas la roue, mais ce qui fait sa force ce sont ses applications qui sont à la fois simples et efficaces. Selon votre activité physique, vous serez notifié, compilé et motivé afin d'atteindre vos objectifs. L'étanchéité de l'Apple Watch série 2 permet de compiler des statistiques de natation, et ce, jusqu'à 50m de profondeur tandis que la série 1 n'est résistante qu'aux éclaboussures seulement.

La montre intelligente en est à ses balbutiements, je prétends que dans un court laps de temps elle remplacera le téléphone cellulaire. L'Apple Watch se perfectionnera, car il y a encore beaucoup de développement à faire avant que ce gadget ne devienne un indispensable. À partir de 359$ pour la Série 1 et 489$ pour la Série 2 son utilisation nécessite un iPhone 5 et plus récent et n'est pas compatible avec les appareils Androïd.

IOS 11 Beta: en attendant l'iPhone 8.

Je teste depuis quelques semaines la version bêta du futur système d'exploitation pour appareils mobiles d'Apple. Il est certain qu'une version test n'a pas la même stabilité que les versions régulières, mais malgré les petits inconvénients que cela peut entraîner j'aime bien la nouvelle mouture. L'amélioration la plus notable se situe au niveau de l'appareil photo qui exploite merveilleusement bien les capacités du iPhone 7 Plus et de sa caméra double. L'application Photos sera quant à elle améliorée avec plus de réglages et de filtres ... La sortie officielle d'iOS 11 est prévue pour cet automne.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer