Des nouveautés chez la pomme !

Le dévoilement aux médias du nouveau iMac Pro... (Photo courtoisie)

Agrandir

Le dévoilement aux médias du nouveau iMac Pro n'a pas manqué de couleurs.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Steeve Fortin
Le Quotidien

CHRONIQUE / Lors de son événement annuel pour les développeurs WWDC 2017, Apple dévoilait quelques produits intéressants. Depuis quelques années, le géant informatique californien ne semble plus révolutionner l'univers de l'ordinateur personnel et se contente de suivre la parade en n'offrant que de simples mises à jour de puissance.

Le iMac Pro dans la logique des choses

Avec le succès mitigé du Mac Pro, Apple se devait de répliquer à Microsoft afin de ralentir l'érosion de ses parts de marché dans le domaine des ordinateurs pour professionnels. Le iMac Pro se veut une réplique directe au révolutionnaire Microsoft Surface Studio. Avec un écran 27 pouces 4K et une architecture matérielle digne d'un serveur, le iMac vise une clientèle de professionnel du multimédia. De la puissance sans compromis est ce qui résume bien la nouvelle bête de travail Apple. Muni de processeurs Xeon jusqu'à 18 coeurs, 128 gigaoctets de mémoire vive et d'une carte vidéo 16 gigaoctets, le iMac Pro est l'ordinateur le plus puissant jamais produit par Apple. Disponible en décembre à partir de 5000 $ (en devises américaines).

Nouvel ordinateur = nouveau macOS

Pour les professionnels, l'achat d'un nouveau Mac peut s'avérer un véritable casse-tête en raison de l'absence de rétrocompatibilité du système d'exploitation. Si vous achetez un ordinateur muni du dernier macOS, vous ne pourrez pas installer une version antérieure du système d'exploitation. Pour les entreprises qui ont des logiciels professionnels, il est parfois complexe, voire impossible, de faire la migration vers de nouveaux systèmes. Les fabricants de logiciels prennent souvent des mois, et même des années, avant d'adapter leurs produits. 

Ce changement annuel de version de macOS occasionne donc de nombreux problèmes. Apple devrait peut-être revoir sa stratégie relative au système d'exploitation. Disponible cet automne, macOS High Sierra sera muni du nouveau système de fichiers Apple qui est optimisé pour le stockage SSD. Quelques nouveautés dans la présentation ainsi qu'une amélioration du logiciel de retouches photo sont au menu.

IOS 11 propose quelques améliorations intéressantes, notamment au niveau de l'appareil photo, lequel offrira la possibilité de créer des photographies à exposition longue ainsi que des images « lives » en boucles. La compression optimisée des images permettra d'en réduire la taille de moitié. Un nouveau mode ne pas déranger fera son apparition et permettra à votre iPhone de détecter que vous êtes au volant et retiendra les notifications, textos et appels en avisant vos correspondants que vous conduisez ! L'application de la Société de l'assurance-automobile du Québec (SAAQ) faisait un peu la même chose sauf que, cette fois-ci, c'est le système au complet qui filtre les notifications. 

Ah Siri !

Après l'Echo d'Amazon et la Home de Google, voici l'enceinte intelligente HomePod par Apple. Ce petit haut-parleur d'un peu moins de 20 cm de haut muni d'un processeur A8 se calibrera selon son environnement. Avec ses sept petits haut-parleurs ainsi que son caisson de grave, le HomePod fera un mariage parfait avec Apple Music. L'appareil est équipé de microphones afin de contrôler diverses fonctions pour ainsi servir de centre névralgique en domotique. Reste à savoir si Siri va réussir à bien déchiffrer mon accent du lac !

Depuis la mort de Steve Jobs, j'ai l'impression qu'Apple ne veut plus redéfinir la technologie et se contente d'innovations saupoudrées ici et là. Le progrès se fait rapidement, mais il y a sûrement encore de la place à la créativité.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer