Des données prises en otage

«Les pirates ne font aucune discrimination envers vos... (123RF)

Agrandir

«Les pirates ne font aucune discrimination envers vos systèmes. Que vous soyez Mac ou PC, ils s'arment d'ingéniosité afin de contaminer le plus grand volume d'appareils possible, car au prorata ils seront en mesure de piéger des payeurs !»

123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Steeve Fortin
Le Quotidien

CHRONIQUE / Les rançongiciels sont de petits programmes informatiques qui prennent littéralement votre ordinateur, votre téléphone ou vos données en otage en échange d'une rançon. Depuis une dizaine d'années, l'extorsion logicielle est un fléau en expansion constante où les pirates informatiques usent de méthodes de plus en plus sophistiquées et sournoises afin de piéger particuliers et entreprises.

CHRONIQUE / Les rançongiciels sont de petits programmes... (Tirée d'Internet) - image 1.0

Agrandir

Tirée d'Internet

Pas de discrimination

Les pirates ne font aucune discrimination envers vos systèmes. Que vous soyez Mac ou PC, ils s'arment d'ingéniosité afin de contaminer le plus grand volume d'appareils possible, car au prorata ils seront en mesure de piéger des payeurs !

Il existe différents types de rançongiciels, dont les plus communs sont certainement les antivirus factices. Ces rançongiciels vous informent que votre ordinateur est infecté, que pour vous devrez payer afin de faire disparaître le message. Ils sont souvent faciles à éradiquer avec un simple balayage de votre ordinateur à l'aide d'un logiciel antivirus populaire. Plusieurs outils de balayage gratuits sont disponibles, mais il est fortement recommandé d'y aller avec un logiciel Antivirus payant comme Bitdefender, Eset NOD32, Kaspersky, Malwarebytes, McAffee et Norton, lesquels agiront de manière proactive en temps réel. Si le « faux » antivirus n'est, généralement, pas si dommageable, d'autres types d'infections seront plus redoutables.

Les rançongiciels qui chiffrent vos données

Ils sont extrêmement dommageables, car ils cryptent les fichiers, les rendant inaccessibles. Une rançon est alors exigée afin de récupérer les données. Pour une entreprise ou le gouvernement, ce type d'infection peut s'avérer extrêmement dommageable, car les données sont vitales.

De nombreuses entreprises de la région sont victimes de ce genre d'arnaques et les conséquences financières y sont majeures. Même si vous payez la rançon, ce n'est pas dit que vous récupérerez vos fichiers, d'autant plus que le processus de paiement s'avère complexe.

Une attaque de rançongiciels débute souvent par une pièce jointe de courriel qui est envoyé par une connaissance qui décide soudainement de correspondre en anglais avec vous ! Si votre beau-frère dont l'anglais se limite à « yes, no, toaster » vous envoie un courriel en anglais, n'ouvrez pas la pièce jointe ! Si vous êtes au bureau, le virus se déploiera à l'ensemble des partages réseau dont vous aurez accès.

Comment prévenir ?

En entreprise, il y a certaines règles à suivre :

• Un antivirus à jour

• Ne jamais donner les droits administrateurs locaux à vos usagers.

• Un bon pare-feu

• Ne permettez pas à tous d'avoir accès à tout, segmentez vos partages réseau.

• Des sauvegardes multiples sur différents supports.  

• Sensibiliser les utilisateurs, la vigilance est parfois votre meilleure arme !

• Changez les mots de passe de vos appareils

Comment guérir ?

Si vous êtes infectés, il est possible de récupérer vos données à l'aide d'un antivirus ou d'un utilitaire de déchiffrement. N'oubliez pas que céder au chantage des cybercriminels, ce n'est pas un gage absolu de récupération de vos données.

L'entreprise de sécurité informatique Kaspersky a lancé le site internet www.nomoreransom.org, lequel se consacre entièrement à ce type d'infection informatique.

Sur le site, vous aurez accès au Crypto Sheriff qui identifiera le type de rançongiciel qui vous attaque ainsi que les utilitaires de déchiffrement nécessaires afin de récupérer vos données.

N'oubliez pas que la prévention est la clé du succès. En entreprise, il ne faut pas prendre la sécurité informatique à la légère, il est primordial d'investir pour les bons outils même si vous croyez payer pour du vent !




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer