Dérangée par les chiens trop pomponnés

Le chien n'aura pas conscience qu'il a une... (Photo 123RF)

Agrandir

Le chien n'aura pas conscience qu'il a une veste.

Photo 123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Picotte
Le Quotidien

Moment agréable

« Bonjour ! Je me demande si déguiser un chien de façon ridicule est de la cruauté animale. Certains propriétaires de chiens veulent que l'on ne considère pas les chiens comme des meubles, mais ils s'en servent comme jouets. Est-ce qu'habiller un chien de façon ridicule (lunettes, barrettes, maillots de bain, teinture, tontes exagérées, vêtements) est un manque de respect envers eux ? Je pense que oui. Je n'ai pas de chien, mais une chose est sûre, si j'en avais un, je le respecterais et je ne le dénaturerais pas en le prenant pour une poupée ! » - Une lectrice

En réponse à votre questionnement, je vous répondrai que la cruauté animale fait généralement référence à des souffrances qui mènent à des blessures physiques et/ou psychologiques. Bien introduite, la séance d'habillement ou de toilettage peut devenir un moment de détente agréable pour l'animal. 

Certains chiens adorent se faire dorloter. Il faut tout de même faire attention aux produits utilisés afin de ne pas blesser le chien. Les salons de toilettage pour animaux offrent des teintures et du vernis pour les griffes conçus pour ne pas blesser ou incommoder les bêtes. Évidemment, on évitera de faire ce genre d'interventions sur un chien qui n'aime pas se faire manipuler.

D'un autre côté, le chien n'aura pas conscience qu'il a une couette bleue ou des griffes roses, mais il risque de faire la fierté de son propriétaire et de le rendre heureux. Une personne vivant de la solitude ressentira beaucoup de bonheur quand des étrangers l'approcheront pour flatter son mignon petit chien fraîchement toiletté et portant son noeud papillon.

Si on force un chien à porter des vêtements et qu'il est inconfortable dans cette situation, il faut comprendre son malaise, car il risque d'y avoir un accident, telle une morsure. Laisser un enfant jouer avec un chien, en guise de poupée, est fortement déconseillé.

Au fond, porter des lunettes, une casquette, un chandail ou des bottes, ce n'est pas pire pour un chien que de s'habituer à un collier, une muselière, un licou ou un harnais. Ça prend une bonne méthode d'introduction, avec une association positive, et le tour est joué.

Marilyn Tremblay a adopté deux chiens terrier nu... (Photo courtoisie) - image 2.0

Agrandir

Marilyn Tremblay a adopté deux chiens terrier nu américain. L'hiver, Wylka et Bouh doivent constamment être habillés, car ils sont très frileux. L'été, les massages à la crème solaire sont quotidiens.

Photo courtoisie

Besoins

Il faut aussi comprendre que certains humains ont un fort besoin de materner. Parfois, ces personnes n'ont pas eu d'enfants ou elles comblent le vide qu'ont laissé les enfants en quittant le domicile familial. Materner un chien, en le traitant comme un petit bébé, apaisera et réconfortera certains humains. Quant au chien, il s'acclimatera très bien à ce trop-plein d'amour qui fera doublement du bien à la personne qui en prend soin. Par contre, il faut savoir doser ses émotions, car l'anthropomorphisme peut amener des troubles de comportements chez le chien. 

Utilités

Certains accessoires peuvent être très utiles pour le chien. Voici des exemples :

Les lunettes de soleil peuvent être efficaces pour contrer les infections aux yeux lorsqu'un chien aime sortir son museau par la fente de la fenêtre d'une voiture. 

Pour la sécurité d'un animal, on peut lui faire porter une veste de sauvetage. Non pas parce qu'il n'est pas capable de nager, mais plutôt pour le protéger s'il s'aventure trop loin.

Certaines races de chiens qui n'ont pas de fourrure ont besoin d'être habillées hiver comme été pour ne pas avoir froid ou pour les protéger du soleil. 

Dans les sorties publiques, ou en visite chez des amis, lorsque notre chien est en pleine mue, le port du chandail peut réduire la perte de poils. 

La poussette est un outil utile pour les chiens qui aiment accompagner leurs humains préférés partout, mais qui ont des problèmes de santé. 

Les bottes en hiver sont utilisées fréquemment chez les chiens de traîneau ayant le dessous des pattes plus fragiles.

Il existe aussi des gilets antistress qui aident à calmer les chiens anxieux.

Mal intégré, il est certain que l'animal peut détester cette séance d'habillement. Par contre, il risque aussi de l'associer très vite au plaisir de la baignade ou de la promenade. 

Bref, la plus grande force du chien est de s'adapter aux humains. Pour faire plaisir à son maître, il peut devenir un compagnon de ferme, un chasseur hors pair, un imposant gardien et même une poupée. On peut donc dire que c'est dans sa nature de se plier aux caprices des humains !




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer