Entre douceur et puissance

À l'aise sur scène, Charlotte Cardin est en... (Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay)

Agrandir

À l'aise sur scène, Charlotte Cardin est en mesure de démontrer l'étendue de tout son talent. Les spectateurs assemblés à La Saguenéennne en ont eu une belle démonstration, samedi soir.

Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Ceux et celles qui ne savaient pas encore exactement qui était Charlotte Cardin ont eu la confirmation qu'ils avaient affaire à une artiste au grand talent, samedi soir, au Cabaret de La Saguenéenne. La jeune femme a conquis son public avec une performance des plus réussies.

Devant la salle de l'hôtel remplie au bouchon, la Montréalaise a déballé son répertoire musical avec plaisir, mais également au plus grand bonheur de ses quelques 1300 fans, très réceptifs tout au long de la soirée. En plus d'interpréter les pièces de son EP intitulé Big Boy, elle a partagé plusieurs nouveaux morceaux de son nouvel enregistrement, dont la sortie officielle est prévue prochainement. Avertissement : son prochain single risque de faire un tabac.

Charlotte Cardin jouit d'un timbre de voix unique, qu'elle est en mesure de maîtriser parfaitement. La finaliste de La Voix en 2013 avait promis, la semaine dernière dans ces pages, de démontrer ses talents de guitariste. Elle a tenu parole en manipulant sa guitare sèche avec succès lors de deux pièces. Le reste du temps, elle était confortablement assise derrière son piano.

« On est à la partie du spectacle où je suis quelque peu inconfortable, celle où je dois accorder ma guitare, et jouer de la guitare, a lancé la jeune femme en souriant. Quand j'avais 21 ans, c'est mon bassiste Mathieu qui l'accordait, mais maintenant que je suis rendu à 22, c'est moi qui doit le faire. »

En plus de son bassiste, l'auteure, compositrice et interprète était accompagné par Benjamin, à la batterie. La chanteuse a terminé la soirée en interprétant coup sur coup deux de ses plus grands succès, Dirty Dirty et Faufile. Autre élément de nouveauté en comparaison avec ses derniers spectacles, la scène est maintenant agrémentée d'effets visuels. Trois écrans projetaient des lumières de différentes couleurs. Simple, mais efficace. Parlant de simplicité, l'artiste était vêtue d'un chandail blanc lignée, chignon sur la tête. Un style qui va très bien à la jolie jeune femme.

Le 29 octobre dernier, Charlotte Cardin avait offert son premier spectacle dans la région, à la Salle Pierrette-Gaudreault de Jonquière. Quelques mois plus tard, dans une plus grande salle, elle a fait amende honorable.

Emilie & Odgen a assuré la première partie. Dotée certes d'un beau talent, la timide artiste a toutefois eu du mal à accrocher le public, qui faisait toujours son arrivée. Elle semblait légèrement intimidée à l'idée de jouer devant un aussi grand auditoire.

Tournée musicale Coca-Cola

Le spectacle de samedi était le tout premier de la Tournée musicale Coca-Cola, un nouveau concept visant à offrir aux spectateurs une nouvelle expérience. Avant l'entrée en scène de Charlotte Cardin, une vingtaine d'admirateurs ont pu rencontrer l'artiste, échanger avec elle, obtenir un autographe et prendre une photo en sa compagnie.

« L'idée est de créer des moments mémorables avec les spectateurs, partout au Québec, a mentionné le directeur marketing au Québec chez Coca-Cola, Denis Ferlatte. Ça reste le spectacle d'un artiste, mais on veut en créer un événement spécial. »

Sur le site officiel de Charlotte Cardin, son prochain spectacle est programmé le 18 mai, à l'Impérial de Québec, mais il a été possible d'apprendre que la chanteuse s'envolait pour le Texas au cours des prochaines heures. Il devrait faire un tantinet plus chaud que samedi soir, à Chicoutimi.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer