Le Grand défi de retour sur la 175

Les cyclistes du 1000 km du Grand défi Pierre... (Archives Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay)

Agrandir

Les cyclistes du 1000 km du Grand défi Pierre Lavoie (GDPL) renoueront avec la Réserve faunique des Laurentides au mois de juin. Même si le parcours de la neuvième édition de l'événement n'est pas encore officialisé, il a été possible d'apprendre quelques détails sur l'itinéraire qu'emprunteront les participants, entre le 15 et le 18 juin.

Archives Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les cyclistes du 1000 km du Grand défi Pierre Lavoie (GDPL) renoueront avec la Réserve faunique des Laurentides au mois de juin. Même si le parcours de la neuvième édition de l'événement n'est pas encore officialisé, il a été possible d'apprendre quelques détails sur l'itinéraire qu'emprunteront les participants, entre le 15 et le 18 juin.

En plus du passage sur la route 175, qui est devenu un classique même si elle a été contournée à quelques reprises, le convoi de 1000 cyclistes devrait renouer avec l'Outaouais, incluant un bref passage à Ottawa, si la tendance se maintient. Un ravitaillement est prévu dans la Capitale fédérale, dans le but de souligner le 150e anniversaire du Canada. Le détour en Ontario devrait avoir lieu le samedi 17 juin, en soirée.

De plus, un retour dans les Laurentides est à l'horaire. « C'est bien de pouvoir retourner dans cette région, où on retrouve de beaux paysages, des dénivelés intéressants ainsi que plusieurs écoles impliquées dans le défi des cubes énergie, a souligné la directrice des communications du GDPL, Stéphanie Charette, qui est demeurée prudente dans le dévoilement de nouvelles municipalités visitées cette année, puisque des confirmations sont toujours attendues.

« C'est sûr qu'il va y en avoir des nouvelles, mais tant qu'on n'a pas la confirmation finale, on doit attendre, a-t-elle mis en contexte. Souvent c'est un oui des municipalités, mais ça doit passer au conseil municipal avant et il y a quelques autres étapes à franchir. On doit être certain d'avoir les confirmations avant d'aller de l'avant. »

Stéphanie Charette a fait savoir que le parcours du 1000 km était complété à 75 pour cent. L'édition 2017 sera composée de 13 étapes, un nombre qui ressemble à celui des dernières années. Au moins deux étapes sont de catégorie 4 (expert), une en Outaouais et l'autre dans les Laurentides. Comme ce fut le cas depuis le début de l'aventure du GDPL, l'arrivée aura lieu à Montréal, en début d'après-midi le dimanche 18 juin.

La Boucle

Comme il a déjà été mentionné, l'événement de La Boucle quitte les cadres du 1000 km pour la première fois en cinq ans. Le parcours de plus de 130 kilomètres se tiendra à Montréal et les environs, le 2 juillet, dans le but avoué d'avoir moins de restrictions lors du parcours du Grand défi Pierre Lavoie.

« Ça nous permet de retourner à des endroits un peu plus loin, parce que dans les autres années, il fallait toujours converger vers le lieu de La Boucle le samedi », a expliqué Stéphanie Charette.

Les inscriptions de La Boucle se poursuivent sur le site du Grand défi (legdpl.com).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer