Une rechute pour Tristan

Tristan Boily a été déclaré en rémission d'un... (Photo courtoisie)

Agrandir

Tristan Boily a été déclaré en rémission d'un cancer du cerveau l'an dernier. Malheureusement, il est à nouveau malade et doit subir des traitements de radio et de chimiothérapie.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

Déclaré en rémission d'un cancer du cerveau au printemps de 2016, le petit Tristan Boily est à nouveau malade.

Ses parents, Caroline Tremblay et Mario Boily, sont évidemment dans tous leurs états. Pour les soutenir et les aider financièrement, deux événements sont organisés. Les proches tiendront un souper-bénéfice le 11 février à la salle des Chevaliers de Colomb, rue Fay à Jonquière, et un spectacle mettant en vedette le groupe 2Frères aura lieu le 24 février au Vieux-Théâtre de La Baie.

La rechute de Tristan cause énormément de chagrin à sa grand-maman, Lyne Villeneuve. Malgré tout, elle a rallié toutes ses forces pour organiser le souper, auquel 300 convives sont attendus. Quelques billets sont toujours disponibles. Les profits amassés grâce à la tenue du souper seront remis aux parents de Tristan. Caroline et Mario se sont absentés de leur travail pendant plusieurs semaines pour accompagner leur fils, dans la foulée du diagnostic de neuroblastome reçu comme un coup de fouet en 2015. Ils doivent à nouveau séjourner à Québec, où Tristan est hospitalisé et reçoit des traitements de radiothérapie. Il devrait commencer la chimiothérapie la semaine prochaine.

«On ne sait pas trop comment ça va fonctionner pour les assurances, mais je me suis dit qu'il fallait absolument faire quelque chose pour les aider. J'ai pensé au souper», explique Lyne Villeneuve, qui est la mère de Caroline.

Douche froide

La rechute de Tristan a eu l'effet d'une douche froide pour la famille. Depuis l'annonce de sa rémission, le jeune garçon de huit ans, qui aimait beaucoup faire du karaté, devait se soumettre à un bilan tous les trois mois. Le dernier a eu lieu le 19 décembre. Le lendemain, sur la page Facebook créée par la famille pour relayer les nouvelles concernant l'état de Tristan, sa maman dressait un bilan fort positif de l'examen. 

«Nous voilà de retour de Québec avec le coeur et la tête beaucoup plus légers. Les examens à Tristan sont beaux [...]. Tristan poursuit sa rémission. Nous passerons un merveilleux Noël en famille et en profiterons pleinement», écrivait-elle. 

Caroline, qui est infirmière de profession, a récemment découvert une masse sur le cou de Tristan. La bosse s'est amplifiée et des examens plus approfondis ont confirmé que la situation n'était pas normale.

La famille se trouve maintenant au CHUL, où Tristan est pris en charge, en attendant d'obtenir un portrait complet de situation. Sa grand-mère tient le fort à la maison avec Jade, la grande soeur de Tristan.

«Je trouve ça très difficile, mais je ne veux pas que ça paraisse pour Jade. Je vois souffrir ma fille et je vois souffrir mon petit-fils. C'est horrible», confie Lyne Villeneuve.

La page Facebook Tristan compte près de 1800 membres. Depuis quelques jours, les témoignages de soutien affluent et les internautes sont peinés par ce qui arrive au jeune garçon. Mardi, les Clowns thérapeutiques y ont publié une vidéo, dans laquelle Lily-Fleur (alias Josée Gagnon), lui envoie un touchant message d'espoir. 

«De toute façon, tu vas guérir parce que j'ai réservé la salle de noces pour nous dans 15 ans», lance Lily-Fleur, avant de souffler un baiser au garçon.

Les personnes qui souhaitent se procurer un billet pour le souper-bénéfice peuvent communiquer avec Lyne Villeneuve au 581-306-6684. Il est également possible de visiter le site internet aideztristan.com pour faire un don de façon sécuritaire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer