• Le Quotidien > 
  • Progrès 
  • > Les comptes de dépenses des élus de Saguenay difficiles à obtenir 

Les comptes de dépenses des élus de Saguenay difficiles à obtenir

Jean Tremblay... (Archives Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais)

Agrandir

Jean Tremblay

Archives Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

Après avoir fait voeu de transparence, Saguenay peine à rendre publics les comptes de dépenses des élus municipaux.

En mars 2015, dans la foulée des scandales provoqués par les voyages en Europe des conseillers Fabien Hovington et Bernard Noël, le maire Jean Tremblay avait annoncé que les notes de frais de tous les conseillers seraient dorénavant disponibles sur le site Internet de la Ville et que les citoyens et journalistes n'auraient donc plus à en faire la demande. 

Au moment de l'annonce, les comptes de dépenses des élus couvrant la période 2009 à 2014 venaient tout juste d'être mis en ligne. Le magistrat a fait part du désir de son administration de mettre les documents à jour chaque année.

«Tout le monde va savoir quelles sont les dépenses payées par la Ville, c'est-à-dire les contribuables», avait-il déclaré, dans une vidéo publiée sur la plateforme web de Saguenay. Près de deux ans plus tard, il est difficile d'obtenir des informations liées aux dépenses des élus. Les données les plus récentes remontent à l'année 2014. Pour les élus qui ont participé aux assises de l'UMQ en 2015, les notes de frais sont disponibles. Pour les autres, aucune information n'a encore été diffusée.

Le Progrès-Dimanche a soumis une demande d'accès à l'information à ce sujet en septembre 2016, une demande pour laquelle la Ville s'est prévalue d'un délai additionnel. Relancé en novembre, le service des affaires juridiques et du greffe n'a pu répondre. À la suite d'une troisième requête acheminée cette semaine, le site Internet de Saguenay a été mis à jour pour y inclure les dépenses du maire Jean Tremblay pour l'année 2016. Il demeure cependant impossible d'en savoir plus au sujet des déplacements des 19 autres personnes siégeant à la table du conseil. 

9555$ pour le maire

Le maire de Saguenay a réclamé 9555$ l'an dernier. Un montant de 4544,58$ lui a été remboursé pour sa participation à 14 événements distincts. Le déplacement ayant engendré le débours le plus élevé a été son voyage à Londres au printemps, en lien avec le dossier de compostage, le tout dans le but de «valider différentes technologies». Pour ce périple, le premier magistrat a réclamé 3433$, soit le coût d'un billet d'avion en classe économie, le train, quatre nuitées et quatre repas dans la capitale britannique. 

La visite d'une usine de biométhanisation à Saint-Hyacinthe et d'un complexe sportif à Terrebonne arrive au deuxième rang (431,80$). Un voyage à Montréal pour des entrevues médiatiques en juillet a été la troisième dépense la plus importante de l'année (386,58$). Quant aux déplacements en voiture, le maire Tremblay a réclamé 5011,44$ entre janvier et septembre. Les mois d'octobre, novembre et décembre n'ont pas encore été comptabilisés.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer