Alma pense aux personnes handicapées

En 2014, le conseiller municipal Jocelyn Fradette avait... (Archives Le Progrès-Dimanche, Gimmy Desbiens)

Agrandir

En 2014, le conseiller municipal Jocelyn Fradette avait pris place dans un fauteuil roulant pour mieux comprendre la réalité des personnes handicapées à Alma.

Archives Le Progrès-Dimanche, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Tremblay
Le Quotidien

Alma déploie tous les efforts nécessaires pour améliorer la qualité de vie des personnes handicapées de son territoire. Pour la première fois, la Ville se dote d'un plan d'action triennal à l'égard de cette tranche de la population.

L'initiative découle d'une consultation publique tenue en 2014 et qui avait pour but de cibler des pistes d'action pour rehausser le sentiment d'appartenance des personnes handicapées au sein de leur municipalité.

Dans les dernières années, plusieurs actions se sont vues concrétisées, mais un comité de travail a souhaité faire preuve de proactivité en se dotant d'un plan de match pour les années 2016, 2017 et 2018. La ville investit une somme de 30 000$ par an pour faciliter la concrétisation des actions proposées.

«Il y a trois ans, je me suis assis dans un fauteuil roulant par choix. Je suis très sensibilisé à la cause. Nous avons maintenant un plan triennal et j'en suis bien fier.»

Jocelyn Fradette

Le conseiller municipal Jocelyn Fradette est maintenant à la présidence du groupe de travail, composé notamment de représentants du Service des loisirs, des travaux publics, du réseau de la santé et d'organismes communautaires qui travaillent avec cette clientèle.

«Lors de la journée tenue en 2014, je me suis placé dans la peau d'une personne en fauteuil roulant afin de comprendre cette réalité. J'ai eu un parcours à faire dans les rues à faire et j'ai réalisé à quel point leur réalité n'est pas toujours facile», mentionne M. Fradette. 

Après avoir recueilli les doléances des participants, des pistes d'action ont été déterminées. Parmi celles qui seront réalisées cette année, le comité entend mettre en place une vignette d'accompagnement touristique et de loisirs dans les sites de la ville. Celle-ci permettra aux personnes handicapées de participer aux différentes activités alors que les accompagnateurs auront accès aux sites et activités gratuitement.

Pour les non-voyants, une collection de livres en braille, en gros caractères ou sonores sera à leur disposition à la bibliothèque municipale. 

Le Service des loisirs et de la culture entend aussi former une dizaine d'animateurs spécialement pour intégrer ces jeunes aux groupes réguliers du camp de jour.

Pour pallier à la difficulté qu'ont les personnes sourdes, malentendantes ou ayant un trouble de la parole de signifier leur détresse en cas d'urgence, Alma envisage la possibilité de mettre en place le service du T911. Celui-ci permet au centre de répartition de communiquer par texto avec cette clientèle au besoin.

Quant à la nouvelle passerelle du centenaire, des accès adaptés ont été réalisés pour les personnes à mobilité réduite.

«Je suis fier d'arriver dans le dossier. Il y a trois ans, je me suis assis dans un fauteuil roulant par choix. Je suis très sensibilisé à la cause. Nous avons maintenant un plan triennal et j'en suis bien fier. Par le passé, il y a des choses qui ont été faites, nous souhaitons en faire et nous allons en faire», ajoute M. Fradette.

«Les obstacles que vivent ces personnes sont parfois simples à corriger. Mais pour elles, ce sont des petits irritants de la vie qui s'accumulent et qui parfois, causent des barrières à la socialisation des personnes vivant avec un handicap et c'est sur ça que l'on veut travailler», ajoute pour sa part, David Comeau, coordonnateur du plan d'action.

Quelques-unes des mesures prises

• L'embauche de personnes handicapées au sein de différents organismes municipaux est maintenant favorisée.

• Les bureaux de Tourisme Alma/Lac-Saint-Jean sont maintenant 100% accessibles aux personnes handicapées (rampe d'accès, stationnement réservé, portes électriques, toilettes adaptées, hauteur des comptoirs abaissés).

• L'accès à la Salle-Michel Côté est maintenant facilité. La ville assure maintenant un déneigement efficace lors des soirs de spectacles.

• Pour rendre l'accessibilité universelle aux spectacles, des places sont maintenant réservées pour les personnes handicapées et des places gratuites sont réservées aux accompagnateurs.

• Au Centre-Mario Tremblay, une pente a été aménagée pour remplacer la totalité des marches.

• À la piscine municipale, le lève-personne a été remplacé afin de faciliter l'accès au bassin semi-olympique. Des marches thérapeutiques adaptées et une rampe d'accès ont été installées.

• Pour faciliter l'accès aux séances du conseil municipal, celles-ci sont maintenant diffusées à la télévision communautaire

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer