Message aux utilisateurs de la route L253

Les motoneigistes et villégiateurs qui fréquentent tout le territoire desservi... (Archives Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Archives Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les motoneigistes et villégiateurs qui fréquentent tout le territoire desservi par la route L253 à partir de Saint-David-de-Falardeau devront redoubler de prudence à partir de lundi matin alors que des opérations de transport de bois débuteront et dureront jusqu'à la fin de la saison, soit au dégel printanier.

Selon le directeur général de la Scierie Girard, Jean-Pierre Girard, trois entreprises vont réaliser des opérations forestières dans des chantiers accessibles par la route L253. Les travaux de récolte forestière seront réalisés sur trois sites à la hauteur des kilomètres 53, 60 à 76 et 108.

« La coopérative Petit-Paris effectuera de la récolte à proximité de la rivière Péribonka et sortira son bois au kilomètre 53. Nous allons de notre part part effectuer des opérations de transport à partir de la zone du kilomètre 70-76 sur la route principale et la coopérative de Girardville qui a un camp au kilomètre 91 transportera du bois à partir du kilomètre 108 », explique Jean-Pierre Girard.

Les opérations de transport débutent à minuit le dimanche soir et prennent fin le vendredi soir. Il y a toujours des camions sur la route. « Les autres utilisateurs doivent aussi tenir compte de la circulation des équipes de voirie, des camions d'approvisionnement ainsi que des travailleurs qui se déplacent entre les différents chantiers. Il va y avoir une circulation intense sur le réseau routier et la prudence est de mise. », insiste Jean-Pierre Girard.

Les villégiateurs et amateurs de motoneige qui circuleront sur la route dans les prochaines semaines se feront remettre un communiqué leur expliquant les consignes de sécurité à respecter pendant la période du transport du bois. Les consignes sont importantes et les utilisateurs doivent être particulièrement prudents lorsqu'ils rencontrent les camions qui sortent des chantiers.

« Les camions de bois chargés doivent rouler au centre de la route. Ils sont larges et lourds et ne peuvent pas rouler trop près des fossés puisqu'ils pourraient facilement renverser. Ce n'est pas un caprice, mais bien une question de sécurité pour les autres utilisateurs et les conducteurs. Lorsque vous rencontrez un camion chargé, il est important de ralentir et de vous tasser sur le bord de la route sans vous arrêter pour éviter qu'un véhicule qui suit vous percute par l'arrière », explique Jean-Pierre Girard.

Les personnes qui fréquentent régulièrement les routes forestières comme la L253 auraient intérêt à se doter d'un appareil CB. Les opérateurs de fardier sont branchés sur le canal 10 pour la route L253 et annoncent à tous les deux kilomètres leur position et leur direction. Il est aussi recommandé pour les autres utilisateurs d'annoncer leur position. La consigne est de se rapporter obligatoirement à tous les cinq kilomètres sur le Canal des camionneurs Sag-Lac pour ceux qui possèdent une radio FM.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer