Les demandes au père Noël: Dolbeau-Mistassini

Le maire de Dolbeau-Mistassini, Richard Hébert, n'a pas... (Photo Le Progrès-Dimanche, Louis Potvin)

Agrandir

Le maire de Dolbeau-Mistassini, Richard Hébert, n'a pas abandonné l'espoir du côté du projet Arianne Phosphate.

Photo Le Progrès-Dimanche, Louis Potvin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

4 de 4 - Comme c'est Noël aujourd'hui, Le Progrès-Dimanche a fait le tour des maires du Lac-Saint-Jean pour leur demander ce qu'ils avaient mis sur leur liste donnée au père Noël. Le maire de Dolbeau-Mistassini, Richard Hébert, a accepté de participer au jeu.

Le boulevard Wallberg fait partie des priorités de... (Archives Le Progrès-Dimanche) - image 1.0

Agrandir

Le boulevard Wallberg fait partie des priorités de Richard Hébert.

Archives Le Progrès-Dimanche

Un nouveau boulevard Wallberg pour Dolbeau-Mistassini

Le visage de Dolbeau-Mistassini pourrait changer beaucoup au cours de 2017, si tous les projets d'investissements de plusieurs millions sur la table se réalisent.

Depuis plusieurs années, la municipalité veut donner une cure de rajeunissement à son centre-ville. L'investissement de 7 M $ de l'homme d'affaires Jacques Lapointe dans une bâtisse de cinq étages, regroupant condos, bureaux et commerces, pousse le conseil à bouger.

« C'est certain que ça nous incite à réagir. C'est vraiment un investissement important pour la municipalité et qui va changer la dynamique dans le secteur. Le conseil s'active et la revitalisation d'une partie du boulevard Wallberg devrait débloquer en 2017 ou en 2018. Nous avons revu certains éléments de l'aménagement du boulevard. Le nouveau concept ne fera pas perdre de stationnement, ce qui devrait plaire aux gens d'affaires », a mentionné Richard Hébert.

Le projet initial prévoyait la disparition de 40 stationnements ; un irritant majeur. Les nouveaux plans prévoient toujours l'enlèvement du terre-plein central, mais au lieu d'aménager des trottoirs de plus de 8 mètres ils seront de 6,25 m. Le nouveau concept sera bientôt présenté à la communauté d'affaires.

« On pense même aménager le boulevard au-delà de la 8e avenue. Comme il faudra refaire les canalisations, on pense être en mesure d'être admissible à certains programmes gouvernementaux. Notre volonté est d'avoir un secteur attrayant qui attire les gens. On le sait, les gens aiment sortir et voir du monde. Nous sommes persuadés que cet investissement dynamiserait ce secteur », indique-t-il. Les investissements seront de l'ordre de 6 M $.

Aquagym

Autre investissement attendu, la piscine intérieure avec un gymnase adjacent. La construction de ce projet de 13,2 M $ pourrait s'amorcer en 2017. « Ça va bien pour ce dossier. Nos dernières discussions avec les deux paliers de gouvernement ont été très encourageantes. Nous pensons pouvoir obtenir une subvention provenant du programme d'infrastructure qui couvrirait 66 % du coût des travaux », a mentionné le maire.

La MRC de Maria-Chapdelaine s'est déjà engagée à verser une somme de 100 000 $, la Ville va contribuer et une campagne de financement sera enclenchée, un peu comme celle orchestrée pour la salle de spectacle.

Route de contournement

Dolbeau-Mistassini va injecter 400 000 $ pour aménager une voie de contournement afin que le trafic lourd ne passe plus par la 2e avenue. « Ça touche environ 45 citoyens. Nous voulons améliorer leur qualité de vie en utilisant une autre route . Il passe plus de 75 000 camions par année, c'est énorme ! », a souligné le maire Richard Hébert.

La rue qui mène vers Métaux GBL sera prolongée pour aller rejoindre la portion de la 2e avenue où il n'y a plus de résidences.

Route de Vauvert

Une demande de subvention a été déposée au gouvernement du Québec pour obtenir une subvention couvrant 75 % des coûts liés à la réfection de la route de Vauvert estimée à 11 M $. Les travaux s'échelonneraient sur trois ans et débuteraient en 2017.

Un pont ferroviaire en tête

« La construction d'un pont ferroviaire est la clé de voûte du développement industriel de la MRC et de Dolbeau-Mistassini. »

Le maire Richard Hébert espère que l'annonce de la construction de cette infrastructure évaluée à 40 M $ sera faite en 2017. Il y a plusieurs années que les élus du Haut du lac espèrent cet investissement.

Le pont qui traverserait la rivière Mistassini permettrait entre autres de faire transiter les copeaux de la scierie de Mistassini directement à la papetière de Produits forestiers Résolu. « Il s'agirait d'une économie importante pour l'entreprise, mais également ça enlèverait beaucoup de transports de camions dans notre localité. Ce pont sera utile aussi pour d'autres projets industriels, dont le transit de minerais d'Arianne Phosphate, si le projet de port à l'Anse à Pelletier ne se concrétise pas. Il sera toujours un avantage dans l'éventualité de la construction d'une aluminerie », souligne le magistrat.

Selon les élus de la MRC, ce projet était sur le point d'être annoncé par le député conservateur Denis Lebel avant les élections fédérales.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer