En détresse par manque de sexe

Quand l'absence d'opportunité, en couple ou pas, de... (123RF)

Agrandir

Quand l'absence d'opportunité, en couple ou pas, de mener une vie sexuelle active se fait sentir, il y a effectivement de quoi envisager une détresse à la fois physique, mais encore plus sexologique et psychologique.

123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Myriam Bouchard
Le Quotidien

CHRONIQUE / C'est bel et bien un cri du coeur que j'ai entendu. « Je suis en manque de sexe, comprends-tu ? Je veux du sexe dans ma vie ! J'ai besoin de sexe ! J'en peux plus de ne rien faire, avec personne ! Faites-moi baiser... »

La carence, le manque, l'abstinence sexuelle involontaire, un problème réel ? Absolument ! Quand l'absence d'opportunité, en couple ou pas, de mener une vie sexuelle active se fait sentir, il y a effectivement de quoi envisager une détresse à la fois physique, mais encore plus sexologique et psychologique. Outre la masturbation, une vie sans sexe avec autrui, quand on en souhaite une, voilà réellement de quoi possiblement vivre un calvaire, tel que le certifie le témoignage initial de mon bougre.

Pourquoi sans sexe ?

La vie des autres, tellement facile à régler ! Une aventure d'un soir, le recours aux travailleuses du sexe, un service rendu par un ami, un réel jeu d'enfant que d'assouvir une pulsion sexuelle trop grande, penseront certains.

Pas si simple quand nos valeurs vont à l'encontre de ces possibilités. Quand le couple est encore solide affectivement. Quand la gêne est trop grande. Quand l'incapacité d'entrer en relation, à court ou long terme, est un problème. Quand on manque d'aptitude sociale. Quand la confiance envers soi ou les autres n'y est pas. Quand, quand, quand ! Il y a autant de « quand » que de motifs pour être effectivement en manque de sexe !

Et après ?

Quitte à me répéter, je le redis encore : la sexualité fait partie intégrante des besoins fondamentaux de l'être humain. De ce fait, de ne pas être en mesure d'assouvir cette quête de sexe avec d'autres peut assurément conduire à la souffrance. Les tensions ressenties par une insatisfaction sont réelles et davantage manifestes selon la durée et le contexte de la privation.

Les symptômes, quels sont-ils ?

Bougonner, ça vous dit quelque chose ? Oui, le manque de sexe a pour effet, chez plusieurs, de faire varier l'humeur, voire même d'augmenter le niveau de stress. La tension sexuelle perdurant, il peut devenir difficile de catalyser cette demande physique autrement. Manque de sommeil, douleurs physiques, courbatures musculaires peuvent également être justifiés par la corrélation mal de sexe/mal partout !

La présence d'idées répétitives à saveur sexuelle peut certainement être présente. Au-delà de « l'obsession sexuelle », l'envie de se mettre à l'action, sexuellement parlant, risque d'amener une série d'idées répétitives impliquant fantasmes, désirs grivois, rêves cochons, alouette. De quoi laisser peu de place à autres choses.

Maudite solitude ! Bien sûr que la carence sexuelle mène à la baisse de confiance en soi et, par conséquent, à l'isolement s'y rattachant. L'autocritique, l'apitoiement, le dénigrement découlent du fait de ne pas être apte à combler ce besoin qui nécessite la présence d'un tiers. « Trop poche pour qu'on m'approche », m'a renchéri cet homme pour expliquer sa situation en le croyant malheureusement réellement. Comment alors envisager, chez lui, la possibilité qu'il puisse faire partie des solutions potentielles ? De quoi souvent partir de loin en termes de dénouement du conflit intérieur.

Si vous êtes l'un de ces désespérés du sexe, mon rôle ne consiste pas à vous « matcher ». Trop facile et ô combien éphémère comme résultat ! Il consiste bien entendu à nommer les raisons pour lesquelles vous vivez cette insatisfaction sexuelle, pour ensuite apporter les changements nécessaires visant la résolution de cette problématique. Puisque chacun est responsable de SON propre plaisir sexuel, individuel ou avec d'autres, la balle est dans votre camp.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer