Les amis modernes

Que vous soyez d'accord ou non avec cette... (123RF)

Agrandir

Que vous soyez d'accord ou non avec cette réalité, le fait de cultiver une amitié avec « bénéfices » entre adultes consentants comporte certainement son lot d'avantages.

123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Myriam Bouchard
Le Quotidien

CHRONIQUE / Ce sont des amis de longue date. Ce n'est pas qu'ils se voient régulièrement. Non, c'est plutôt sporadique, au besoin, de temps à autre, quand les circonstances s'y prêtent. Le genre de relation amicale entre une fille et un gars qui permet de croire que l'amitié entre les deux sexes est possible. Plaisir, rire, amusement font partie intégrante de leur rendez-vous, mais il y a plus. Ils couchent ensemble, parfois, souvent, en fait, à toutes les fois qu'ils se voient pour ensuite chacun retourner à leur vie! Vous l'aurez compris, ce sont des amis modernes.

Ces petits bénéfices

Que vous soyez d'accord ou non avec cette réalité, le fait de cultiver une amitié avec «bénéfices» entre adultes consentants comporte certainement son lot d'avantages. Au-delà des émotions, puisqu'un service en attire un autre, le premier consiste à se soulager, sexuellement parlant, avec cet acolyte pour qui l'attirance physique mutuelle est belle et bien réelle. Du dépannage quoi!

Secundo, exit implication, compte rendu, engagement émotionnel, investissement de couple, routine et tout le tralala, les amis modernes se contentent de baiser, en retenant seulement et uniquement ce qu'il y a de meilleur du moment partagé, point final. Du bon, sans complication quoi! Pour les timides, les peureux, les paranos, coucher entre camarades est nettement plus sécuritaire qu'avec l'étranger! Puisque bienveillance, confiance et respect découlent habituellement d'une relation amicale, vaut mieux savoir à qui ils ont «affaire» histoire d'éviter tout imbroglio. Par mesure de prudence quoi!

Les revers de la médaille

Plus qu'à prendre en considérations puisque les chiffres le disent, les «fuck friends» ne restent que très rarement copain-copine à longue échéance. Vous vous en doutez bien, les sentiments de l'un ou de l'autre risquent inévitablement d'émerger laissant ainsi place à une volonté plus grande que le sexe pour le sexe, merci et bonsoir! Cette fameuse «friend zone» que personne ne souhaite. Quand attachement, intérêt manifeste, ennui, jalousie voire même amour apparaissent, «finito» le temps des rencontres grivoises par-ci par-là. On souhaite le conte de fées, vous pigez?

Ouverture et acceptation, il vous faudra! Ces petits bonus à la relation d'amitié n'indiquent pas la nécessité de justifier quoi que ce soit! Tel que mentionné ci-dessus, l'autre jouissant de toute liberté peut mener sa vie sans-gêne et, par conséquent, débuter une relation avec un tiers, avec douze «amis-modernes» et ne faire signe que quand bon lui semble. Pas juste le bénéfice du sexe, celui de toutes possibilités aussi! Saurez-vous jongler avec tout ça?

Comment maintenir ce mode relationnel incertain?

Justement, pour maintenir ce privilège qu'est le sexe entre amis, il suffit, aux participants, de poser des indicateurs stricts, de les appliquer et, bien entendu, de suivre le même tempo côté attentes. Plus facile à dire qu'à faire puisqu'à force de côtoyer un individu avec fougue, intimité et passion, oui les risques que l'amour se pointe aux rendez-vous deviennent plus grands. Voilà pourquoi il est primordial d'être honnête envers son Roméo ou sa Juliette, mais SURTOUT, envers soi-même. Un défi en soi, croyez-moi parce que c'est souvent plein d'espoir que le nouvel amoureux croira à une réciprocité possible et tentera le tout pour le tout aux risques de voir son coeur émietté. Il pourra également tenter de changer les règles de jeu selon ses ressentis de façon à bifurquer de la trajectoire prévue soit coucher ensemble, sans plus.

Suis-je pour ou contre les relations amicales avec bénéfices, me demanderez-vous finalement? Étant donné que les évènements forgent la personnalité, je dirai oui, à condition, bien sûr que vous aurez préalablement lu cette mise en garde, évidemment. Bonne chance, les amis... modernes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer