Qui se ressemble s'assemble

Les gens au style semblable peuvent être de... (123RF)

Agrandir

Les gens au style semblable peuvent être de parfaits compléments.

123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Myriam Bouchard
Le Quotidien

CHRONIQUE / On jase, là! En fait, j'ai bien envie, ce matin, de vous donner l'exercice d'observer votre chéri, votre amour, le ou la partenaire avec qui vous avez choisi de partager votre quotidien. Un peu petit, mais fort généreux. Parfois obstineuse, mais ô combien amusante! Tantôt solitaire, mais souvent affectueux. Habituellement distrayante, mais récalcitrante par intermittence. Et si cette personne que vous avez préférée parmi tous et toutes, autant avec ses qualités que ses défauts, ne vous ressemblait pas un peu?

Et si l'adage qui dit qui se ressemble s'assemble constituait, en réalité, une explication définissant plusieurs couples autour de nous? Puisqu'à chaque torchon sa guenille, du moins semble-t-il, analysons cette tendance à préférer ce qui n'est pas si étranger.

Le jeu des probabilités

Pas besoin d'être mathématicien pour comprendre cela! Puisque l'environnement social gravite généralement autour du même monde, à petite ou plus grande échelle, c'est souvent dans ce cercle que les amours se forment! Même profession, mêmes activités, même groupe d'amis, mêmes standards, mêmes valeurs, même scolarité et j'en passe. Rares sont ceux qui sortiront délibérément de leur zone de confort pour mener la chasse au trésor du partenaire idéal.

Et pour ceux ayant besoin d'un coup de pouce pour se jumeler, même les normes sociales iront dans le sens de cette fameuse ressemblance. Suffit de se tourner vers les agences de rencontre, un assemblage de corrélation que sont trop souvent leurs jumelages. Une histoire de critères de proximité, qui démontre toutefois son efficacité, ici et là.

Se sécuriser dans cette personne qui vous ressemble

Puisque c'est nettement plus sécurisant de côtoyer cet individu qui ne confronte pas sans arrêt les fondements mêmes de la personne que vous êtes, inutile de préciser que réconfort il y a à se retrouver auprès de cet être cher qui partage les mêmes idéaux. «Il pense comme moi, c'est que j'ai forcément raison», voilà de quoi en valoriser plus d'un!

Moindre mal que de tolérer les petits défauts de l'autre qui, en aucun temps, ne chamboule vos modes de pensées versus le fait d'avoir constamment à réévaluer ces dernières! Entre tourner les bas de mon chéri après chaque lavage ou de justifier, jour après jour, ma vision de l'éducation des enfants, devinez un peu ce que je choisis? Probablement que vous en faites autant.

Et physiquement?

Plusieurs études expliquent cette attirance vers la similitude! Un peu comme pour l'espèce animale, chez l'homme, on justifie ce phénomène par l'homogamie voulant que ce dernier sélectionne sa chérie selon des traits physiques communs aux siens de façon à s'assurer de sa paternité. Hé bien!

Il y a aussi la fameuse notion du narcissisme. De jeter son dévolu sur une personne ayant, paraîtrait-il, le même niveau de beauté renforcerait l'image positive de soi. Je suis beau, donc j'attire de belles femmes! Inversement, la réalité du laideron et de la reine de beauté ou vice-versa, ramènerait constamment le déséquilibre voulant que l'un soit mieux que l'autre.

Et s'il ne s'agissait pas plutôt de complémentarité?

Et si ce n'était pas un peu ça la clé du succès? Former une dyade du tonnerre avec l'être cher afin d'optimiser, oui, les ressemblances communes, mais aussi d'avoir la capacité de compléter les différences de chacun? En voici une bonne idée, semblable en quasi tout et complémentaire dans le reste!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer