L'argent est-il séducteur ?

L'argent est un facteur pour certains et certaines.... (Photo 123RF)

Agrandir

L'argent est un facteur pour certains et certaines.

Photo 123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Myriam Bouchard
Le Quotidien

CHRONIQUE / En veux-tu, en voilà! Grosse cabane, «chars» de luxe, «gogosses» à moteur, résidence secondaire pour l'été et pour l'hiver, bien sûr, vêtements avec un petit requin en guise d'écusson, robes venant de cette boutique de la rue principale, diamants, voyages, restos, soins médicaux privés... «Bof, juste des petits luxes», me direz-vous!

Bref, je parle de ceux qui ont plus peur de la fin du monde que de la fin du mois ou de la faim, tout court!

Qu'advient-il quand tous ces avoirs deviennent une arme de séduction massive pour courtiser ou maintenir l'autre? L'appât du gain prend-il le dessus ou est-ce que l'argent se voit juste comme étant un élément anodin ou tout au plus facilitateur? Voyons-y.

De prime abord, appelons un chat, un chat! L'argent fait certainement office de point boni autant pour le/la richissime que pour la personne croqueuse d'or et ce, pas juste à Hollywood! Il suffit de regarder autour pour comprendre que pour plusieurs, oui cette ressource achète beaucoup de choses, y compris l'amour ou du moins, des sentiments lui ressemblant.

Les femmes et les hommes face au bling-bling

Qu'on se le tienne pour dit, diverses études avancent encore que plus de femmes que d'hommes choisissent leur chéri en fonction de leur statut économique, leur santé financière et du bling-bling qu'il projette. Cette réalité semble s'expliquer par une soif de sécurité, un besoin d'obtenir ou de maintenir un statut rêvé, une avancée familiale intéressante ou encore une simple visée superficielle. À ceci je répondrai que le féminisme à encore un rôle à jouer.

Le pendant masculin de ce fait semble moins important. Bien que certains messieurs convoitent uniquement celles sorties directement de la cuisse de Jupiter, il est possible de croire que ces derniers accordent plus ou moins d'importance aux revenus de leur douce moitié. En fait, la possibilité de gagner plus, voir même beaucoup plus, aurait un effet de pouvoir sur celle-ci en plus de donner ce sentiment de valorisation suprême. Explicitement ou encore plus subtilement, des phrases telles que «Je te gâte, MAIS j'ai des attentes» ou encore «puisque tu ne manques de rien, tais-toi» risquent officiellement d'engendrer déséquilibre et frustration au sein du couple.

Mais quand le glamour laisse place au naturel?

De prime abord fort attirant de par son contenant, il va de soi qu'après un certain temps, Crésus doit également briller de par son contenu! Inutile de se référer au courant marxiste pour comprendre qu'au-delà du bon tour de bateau, de la chambre d'hôtel et d'une soirée jet set, la veillée, le mois ou encore l'année risquent d'être longs si la seule qualité du conquérant s'apparente seulement et uniquement à son portefeuille! La vie dans une prison dorée n'a rien de si merveilleux finalement. Encore moins quand l'argent prend toute la place.

L'argent achète-t-il l'amour?

À cette grande question, je veux croire que non. Ceci dit, je pense certainement qu'il le facilite. Qui se rue vers le guenilloux pour conclure en soirée? Personne! Bien sûr que le décorum entourant la personne bien nantie l'aide à sortir du lot, à faire rêver de mieux, matériellement parlant. Par contre, au-delà de toute cette superficialité, j'ose croire encore que les valeurs nobles que nécessite l'amour, le vrai, prime encore et mène à la véritable richesse. Qu'en pensez-vous?

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer