Être sexy, c'est quoi?

Qui dit sexy, dit confiance en soi.... (Photo 123RF)

Agrandir

Qui dit sexy, dit confiance en soi.

Photo 123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Myriam Bouchard
Le Quotidien

CHRONIQUE / Être sexy, ça veut dire quoi? En me fiant à ce que j'entends, tout est sexy! J'ai déjà vu un chien sexy (du moins, selon sa maîtresse), certains ont des enfants sexy (pardon, les enfants ne le sont JAMAIS), mon ami a déjà dit que sa voisine était sexy (moi aussi, je la trouve sexy elle) et, à la visite de ma maison neuve, l'un de mes convives m'a précisé que ma chaumière était vachement... sexy (ah bon, suis-je censée dire merci?)!

Et si cette expression n'était pas un peu galvaudée? Pour un retour à bon escient du «sexy» proprement dit, j'aurais préalablement aimé vous expliquer, bien sérieusement, ce courant un tantinet trop tendance à mon goût de sexologue, mais bien que «pas capable» soit supposé être mort à la maternelle, je dois m'avouer vaincu. Aucun chercheur n'est unanime ou encore ne m'apporte cette définition qui me colle à la peau! Et vous, chers lecteurs, qu'en pensez-vous?

Devant cette grande question, j'ai obtenu des réponses!

Être sexy, c'est quand une femme a des gros seins, des belles fesses et qu'elle les montre à tout le monde en mettant du linge trop petit.

C'est quelqu'un qui respire le sexe et avec qui on coucherait bien!

Une personne vulgaire, qui cherche l'attention, voilà tout!

Un homme drôle, qui sait faire rire les femmes.

Et ma définition à moi?

Ce qui est sexy, selon moi, se rapporte davantage à une histoire de perception personnelle n'ayant rien à voir avec les limites d'une description physique. Au-delà d'un bonnet de soutien-gorge, de muscles à la Popeye, d'une moue à la Anne-Marie Losique ou encore d'une garde-robe à faire rougir le plus chaste des hommes, je parle ici de confiance personnelle, de reconnaissance positive envers soi-même et d'estime solide. Une femme ou un homme qui se respecte, accepte son physique tel qu'il est, l'aime avec ses forces et faiblesses, est conscient de son potentiel et, en plus, se perçoit comme une entité unique et digne d'intérêt, voilà ce qui suscite officiellement l'attention d'autrui, je vous en passe un papier!

Bien sûr, me rappellerez-vous que dans le terme sexy, on entend sexe à tour de bras et vous aurez bien raison! À ceci je vous répondrai que, forcément, où il y a cette dite attitude confiante, il se développe alors possiblement intérêt, attirance, attrait, séduction et bien entendu, des réponses physiques diverses pouvant mener officiellement à toute pensée et envie d'ordre sexuel. Une énergie positive envers soi-même est attractive et suscite indéniablement l'adhésion, c'est certain.

Au diable, les barrières!

Puisqu'une pareille confiance de soi laisse présager une sexualité libérée faisant fi de tout complexe, de retenus ou encore de barrières quelconques, oui, je confirme qu'il est effectivement possible qu'au lit, les dysfonctions sexuelles ne soient pas au rendez-vous chez ledit sexy! Trouble de l'image, amour-propre déficient et estime personnelle altérés sont plus que souvent le nerf de la guerre en consultation sexologique, croyez-moi! S'aimer, c'est aussi se laisser aller et se donner droit au plaisir...

Et si être sexy ressemblait davantage à ce type de personnage qui dégage ce «je-ne-sais-trop-quoi» de si beau finalement? Ce quelque chose gravitant autour de la confiance en soi que tous et toutes cherchent, réclament ou encore peaufinent et n'étant en aucun temps retrouvable chez les chiens, les maisons et de grâce, les enfants? À ce titre, je ne peux faire autrement que de vous souhaiter d'être sexy-chocolat!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer