Les splendeurs du Kama Sutra

Des scultpures érotiques inspirées du Kama Sutra ornent... (Photo 123RF)

Agrandir

Des scultpures érotiques inspirées du Kama Sutra ornent les murs des bâtiments du site indien de Khajuraho.

Photo 123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Myriam Bouchard
Le Quotidien

CHRONIQUE / J'ai fait une virée chez Archambault. Encore! , dirait l'homme tenant mon coeur entre ses mains et, obligatoirement dans mon cas, les cordons de ma bourse! Que voulez-vous, je me nourris du contenu, des photos ou des images que seuls les livres savent m'offrir, et un peu beaucoup les revues à potins, je l'avoue. Mais cette fois, à moi de moi, je me suis gâtée rare; fait de papier parchemin, couverture de carton, page de garde chaude, reliures traditionnelles avec fils dorés, mon Kama Sutra n'aurait pu être plus magnifique.

Des positions...

Vous savez, ce guide vieux comme le monde présentant ces espèces de personnages hindous dignes des plus souples acrobates du Cirque du Soleil au pénis long comme deux fémurs et à la vulve grande ouverte telle une porte de grange les jours de grands vents? C'est bien sûr de ce volume dont je vous parle contenant oui, des fresques demandant quelques minutes de réflexion pour une meilleure compréhension, mais aussi une vision autre que celle d'une sexualité occidentale à laquelle nous sommes tous habitués. Allant au-delà d'une série de positions sexuelles rocambolesques, parlons aujourd'hui de vertu, d'éveil et de recherche hédoniste visant le mieux-être personnel des amants basés sur le Kama Sutra.

Selon des principes nobles et ancestraux, ces textes indiens regorgent de respect et de plaisirs sensuels. Tout commence par la classification d'union sexuelle entre les amoureux. Cherchant un maximum d'adaptation entre eux, il va de soi que leur morphologie s'harmonise de façon à faciliter le congrès (terme utilisé pour désigner le coït) et maximiser l'intensité de leur passion. De ce fait, que la femme soit biche, jument ou éléphante selon la profondeur de son yoni (vagin), elle empruntera la position la plus facilitante pour son homme dépendamment qu'il soit lièvre, taureau ou cheval, appellation taillée en fonction de la grosseur de son lingam (pénis). D'où commence l'échantillonnage diversifié des positions sexuelles caractérisant le Kama Sutra.

Le Kama Sutraest principalement connu dans le monde... (Photo courtoisie) - image 2.0

Agrandir

Le Kama Sutraest principalement connu dans le monde pour ses 64 positions sexuelles, bien qu'elles ne constituent qu'un des sept livres de l'ouvrage.

Photo courtoisie

Viennent par la suite les étreintes manifestant l'amour et le désir réciproque des partenaires en union. Puisque toutes choses offertes par l'un doit être rendues à l'autre, elles peuvent être tant discrètes, tel un frottement, qu'oppressantes et prodiguées par toutes les parties du corps allant du front aux pieds.

Les baisers, d'ailleurs indispensables à la montée du désir, se font d'abord avec modération pour devenir plus ardents et ce, selon un ordre précis alternant les parties du corps en entier dans la visée d'attiser toujours plus l'amour.

Continuons avec les pressions, marques, coups de griffes et égratignures. N'allez pas croire que les adeptes du Kama Sutra sont une gang de sadomasochistes! Ces pratiques se font selon des occasions spécifiques fortes en intensité et dans un but bien précis; souligner un départ, des retrouvailles ou une réconciliation par exemple. De pareilles traces faites volontairement sur les seins ou les cuisses ont pour but de laisser un souvenir, les stigmates de l'amour et la présence de l'autre.

L'altruisme de la femme est également noté. Bien que ce soit à l'homme d'avoir la tâche de la volupté de sa maîtresse, cette dernière se doit de le remplacer lors de trop grandes fatigues (congrès très longs) en prenant l'initiative de la pénétration en le culbutant!

Bien qu'à tout cela j'aurais pu ajouter les modes de séduction du Kama Sutra, la place des dents et de la morsure, l'amalgame des sons de la passion, les différents types de coups, les congrès buccaux, les parures et j'en passe, je devrai m'abstenir histoire de ne pas vous convertir, puisque le Kama Sutra, c'est beau n'est-ce pas?

Comme quoi nous n'avons rien inventé! Et si ce soir vous feriez l'amour à l'oriental? Bon congrès juments et taureaux de ce monde!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer