Mes trucs pour cultiver l'amour

CHRONIQUE / Mon budget «magazines» est déjà atteint pour l'année étant donné le... (Photo 123RF)

Agrandir

Photo 123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Myriam Bouchard
Le Quotidien

CHRONIQUE / Mon budget «magazines» est déjà atteint pour l'année étant donné le nombre faramineux de revues que j'ai achetées pour préparer cet article de la Saint-Valentin. Bon! Quel est le pourquoi d'une telle rasade, penserez-vous? Assez simple! Puisque je cherchais à trouver LA clé permettant de vivre et de maintenir l'amour, le vrai, celui que seul Cupidon sait créer, j'ai lu et relu un paquet de textes portant sur le couple idéal, la façon d'entretenir sa relation, quoi faire pour surmonter la routine, le train-train quotidien et tout le tralala.

Que de grandes théories; à presque m'en épuiser! Préférant faire profiter mes revues aux clientes de mon amie coiffeuse, j'ai déduit, en observant les couples m'entourant, que le secret du succès amoureux pouvait se retrouver, possiblement, dans de petites consignes bien simples.

Voici donc quelques trucs amicaux pour faire durer l'amour;

1. Agencez-vous côté guenilles! Les looks itinérant et Coco Chanel ne semblent pas être garants d'une réussite à long terme selon mon expérience. Occasionnant un décalage flagrant, tant au niveau apparence que financier, il est clair que tout couple se respectant se doit d'être vestimentairement assorti.

2. Aimez les animaux égalitairement. Rien de pire que de se sentir devancé par Passe-Poils ou Picotte en termes d'amour, tendresse et affection! Quand il y a jalousie entre partenaire et peluche, rien ne va plus. Voilà pourquoi il est primordial d'établir la place que prendra ce dernier dans la maison puisque le tiers membre du couple à trois, si tel est votre désir, n'est habituellement pas pitou-minou.

3. Ignorez la personne difficile côté bouffe si vous ne l'êtes pas vous-mêmes. «Je n'aime pas les oignons, ni les viandes crues, ni le thaï, ni les champignons et je suis intolérant aux fruits de mer». De belles veillées en perspectives à chercher le resto qui conviendra à ce mordu de macaroni au jus de tomate! Non mais là, n'y a-t-il pas un maudit bout à tout? Frustrations assurées pour le plus infime des gastronomes.

4. Ayez le même niveau d'hygiène. Quoi de pire que d'avoir à dire à trésor en or que son odeur est discutable! Pas facile de maintenir des rapprochements quand l'un use la douche à force de grand ménage corporel et l'autre se contente de la mitaine à raison de deux fois semaine. Sans parler des dents! Vous risquez alors de passer à côté de beaux bonheurs tant génitaux qu'oraux.

5. Munissez-vous de plus d'un téléviseur! Se contraindre aux reportages, téléromans et films datant de l'ère de ma petite communion que l'autre aime tant garantit officiellement une possible troisième guerre mondiale. À chacun ses goûts, donc chacun sa télé.

6. Chacun son métier et les vaches seront bien gardées, engagez-vous donc une femme de ménage, la professionnelle des maisons Spic and Span.

7. Finalement, taisez-vous! C'est du moins ce que ma tante Andrée a répondu à une amie lui demandant comment elle avait pu vivre tant d'années mariée; «j'ai juste fermé ma gueule!». Voici la règle que je retiens depuis 20 ans. Choisir ses batailles et tourner sa langue quelques tours avant de parler peut s'avérer, à l'occasion, être un sage conseil que j'applique ici et là. Merci marraine!

On ne change pas l'autre. Il s'améliorera seulement, avec beaucoup de temps, et ce, s'il le veut bien. Ça, ponctué de consignes toutes simples, représente peut être la clé du succès? Bonne Saint-Valentin lecteurs de mon coeur!

PS: Les gars, les filles mentent quand elles disent ne pas vouloir de cadeau pour souligner cette journée spéciale. À vous de jouer!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer