Le non-verbal de la première rencontre

CHRONIQUE / Un rendez-vous doux en perceptive? Puisque la première impression... (Photo 123RF)

Agrandir

Photo 123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Myriam Bouchard
Le Quotidien

CHRONIQUE / Un rendez-vous doux en perceptive? Puisque la première impression est toujours la bonne, vous avez mis le paquet. Rafraîchissement de la coupe de cheveux, et pourquoi pas, de la pubienne. Utilisation abusive de la carte de crédit pour de nouvelles guenilles et des souliers tendance. Astiquage de chaque millimètre carré de votre anatomie. Ondes positives réclamées à chacun de vos proches et aux anges, tant qu'à y être. Bref, tout y est pour «scorer», selon vous.

Balivernes!!! Même s'il s'agit d'un bel effort, dont je vous félicite, sachez que toute cette préparation ne rime en rien avec vos chances, ce soir, de subjuguer l'autre. En effet, malgré tout cette stratégie, le réel moteur de séduction se retrouve en vous: ce sont les codes inconscients de votre gestuel qui mèneront le bal. Du moins, c'est ce que Philippe Turchet, spécialiste du langage non-verbal appelé synergologie, affirme et auquel je me référerai pour ce texte.

L'apparence physique, l'allure et l'accoutrement, dont on se lasse assez vite d'ailleurs, représentent ce que l'on voit avec nos yeux, mais il y a bien plus que ça dans une histoire d'attirance mutuelle. Si l'on savait regarder au-delà du satané paraître, on verrait des gestes, mimiques et regards inconscients témoignant ou non la présence d'une possible séduction.

Comment déduire de cette présence?

Si elle est intéressée, cette personne ayant le même effet sur vous qu'un aimant sur un frigidaire, présente d'abord officiellement une attitude d'ouverture faisant preuve d'attention, mais aussi d'empathie. Ceci se voit subtilement sur le visage, pour commencer.

Les yeux ne sont pas comparés au reflet de l'âme pour n'importe quelle raison! Ce sont les premiers à témoigner d'une possible étincelle. D'abord, le regard est soutenu vers vous, un peu comme si vous étiez seul dans la pièce. Les paupières clignent plus longuement et plus fortement. Les pupilles se dilatent et une brillance est visible vu l'humidification de l'oeil en général. Les étoiles commencent...

La présence de regards saccadés sur la zone érogène qu'est la bouche, citée par l'auteur comme étant la vulve du visage, fait office d'un désir probant. Il en va de même par l'humectation de la lèvre inférieure par la langue, mais aussi de son mordillage. La voix se veut douce, mais tout de même assez grave. Savoure-moi...

De manipuler une mèche de cheveux, de secouer ou encore de volumiser sa tignasse chez la femme ou de la lisser vers l'arrière chez l'homme semblent vouloir préciser la volonté de s'offrir ou de se donner de l'ampleur. Regarde-moi...

Le port de tête est orienté du côté gauche de même que les épaules. Le tronc, quant à lui, est légèrement incliné vers l'avant en direction de l'interlocuteur. D'ailleurs, l'effet «miroir» est palpable; les personnes séduites par l'une et par l'autre démontrent une certaine symétrie en plus de reproduire la même gestuelle. Entre dans ma bulle...

Et que dire des bras et des mains? De s'offrir à soi-même, toujours inconsciemment, des microcaresses sur les zones intimes telles que le cou, la nuque ou la poitrine prouvent une envie de reproduire ses mouvements sur l'autre ou encore de se les faire offrir. Finalement, de légers contacts brefs et quasi imperceptibles certifient la démangeaison d'entrer dans la bulle de l'autre. Touche-moi...

Et voilà, c'est parti! Les indices sont innombrables, il suffit d'y être réceptifs. Ceci dit, attention aux pièges de la séduction; à trop vouloir les reconnaître, les contrôler ou encore en gérer leur impact sur sa propre image, reste envisageable la possibilité de perdre toute la spontanéité que nécessitent les codes inconscients du non-verbal! Restez vous-mêmes tout en étant attentifs!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer