Crier à l'orgasme!

CHRONIQUE / Un soir où chéri d'amour et moi étions d'humeur «chacun notre... (Photo 123RF)

Agrandir

Photo 123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Myriam Bouchard
Le Quotidien

CHRONIQUE / Un soir où chéri d'amour et moi étions d'humeur «chacun notre télé», je me suis gâtée en m'offrant, coup sur coup, les classiques Cruising Bar I et II de Michel Côté. Bien que j'avais déjà vu ces films il y a de cela une quasi décennie, c'est avec délice que mes compétences sexologiques se sont manifestées en voyant une certaine Pauline Lapointe exprimer vocalement sa jouissance à Gérard le taureau avec, ce que l'on pourrait clairement qualifier, une générosité extrême allant jusqu'à créer des trémolos dans le réseau électrique montréalais. Il n'en fallait pas plus pour me sortir du lit et activer ma plume sur le sujet du jour: quels sons caractérisent l'orgasme?

Je me suis bien doutée que l'exposé oral offert par la Pauline en question ne correspondait en rien avec la fameuse normalité tant recherchée par l'ensemble de la population. J'ai donc cherché à connaître les sons relativement homogènes à l'individu moyen. C'est via une sonothèque que j'ai pu entendre une multitude d'hommes et de femmes vivant l'expérience orgasmique en direct (de quoi, je l'avoue, bouleverser mon sens de l'ouïe en plus de réveiller mon chien castré).

Que la jouissance se manifeste en arabe, anglais ou chinois, avec une trame de fond de moteur de vibrateur, de fessée simulée ou de complicité lesbienne, mon constat fut de prendre conscience que de partout dans le monde, on jouit à peu près tous de la même façon et avec pratiquement tous la même intensité!

Mmumm, encore, grrrr, oh, ah, oui, plus, plus, ouiiiiiiii... Des onomatopées uniquement réservées aux femmes?

Il semblerait bien que oui! La gent masculine prenant son pied se verrait davantage associée aux halètements, grincements, période d'apnée, légers grognements, et autres bruits sourds. La femme, quant à elle, peut être un peu plus à l'image caricaturée de l'actrice porno enflammée par un simple frôlement du mollet, serait, possiblement, plus démonstrative!

Est-ce parce que les femmes jouissent plus fort?

Phénomène difficile à prouver vu sa grande subjectivité; ce n'est pas parce qu'on crie qu'on jouit nécessairement et vice-versa! Par contre, plusieurs hypothèses tentent d'expliquer les raisons pour lesquelles ces dernières extérioriseraient davantage leur appréciation.

D'abord, pour répondre aux normes sociales de la cochonne! Les femmes supposément excitantes sont souvent associées, par la société, aux verbomotrices à la puissance dix présentant cris stridents et yeux révulsés. Pas besoin de faire les beaux-arts pour impressionner l'homme alpha! Et pourquoi ne pas faire d'une pierre deux coups? En mettant le paquet, ce dernier se verra rassurer par sa capacité à amener sa chérie au septième ciel... la bonne épouse!

Viennent ensuite les comédiennes qui veulent en finir au plus vite. Un orgasme parodié haut et fort garantit rapidement le retour aux activités de la vie quotidienne dans les minutes à venir. Simuler pour stimuler pôpa, pourquoi pas?

L'éducation de genre joue également un rôle majeur. On apprend vite, petite fille, à mettre des mots sur nos émotions comparativement aux hommes qui se voient souvent plus couramment encourager à garder les leurs pour eux-mêmes.

Et l'autostimulation dans tout ça? Bien sûr que madame crie pour elle-même! Et si son plaisir se verrait quintuplé de s'entendre gémir, miauler ou de se lamenter telle une chatte les soirs de pleine lune? Peut-être voit-elle aussi ses sons comme étant le métronome indiquant la mesure de tempo à suivre pour monsieur?

Qu'il soit éclatant, prudent, distingué, assourdissant ou encore dévergondé, l'orgasme peut prendre diverses formes selon oui, la personnalité de chacun, mais aussi, le moment, le partenaire, la méthode pour l'atteindre et, bien entendu, la disposition de l'individu à le donner ET à le recevoir.

Et vous, comment jouissez-vous?

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer