Se masturber, ce n'est pas tromper!

Puisque l'adage précise que nul n'est mieux servi que par lui-même, j'ai envie... (Photo 123RF)

Agrandir

Photo 123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Myriam Bouchard, sexologue
Le Quotidien

Puisque l'adage précise que nul n'est mieux servi que par lui-même, j'ai envie aujourd'hui de franchir un grand tabou et de vous demander, chers lecteurs, s'il vous arrive de vous masturber?

Eh bien, pour ceux qui ont répondu par la négative en leur for intérieur, démystifions cette pratique qui, semble-t-il, n'a rendu personne sourde, encore moins stérile, malade mentale et personne n'a été calcinée par les flammes de l'enfer!

Je ne vous apprendrai rien en vous annonçant que le bébé, l'enfant et l'adolescent se masturbent.

Suffit de les observer. L'un profite du changement de couche pour se toucher, l'autre le fait au vu et au su de tous, et le plus vieux le fait chaque soir venu...

Mais, est-ce normal de se masturber à l'âge adulte et, pire, quand on est en couple? À tort, plusieurs laissent ce plaisir aux célibataires et aux esseulés. Un peu comme s'ils croyaient que l'érotisme se retrouve uniquement dans l'autre, ils refusent de s'auto-combler, peut être par peur de le trahir ou pire, d'agir dans le même sens que l'infidélité.

Bien qu'il aille de soi qu'une vie de couple comprenant une sexualité active et épanouissante puisse en combler plus d'un, limitant ainsi la pratique des jeux solos, la masturbation reste tout de même une option intéressante ne rimant en aucun temps avec trahison ni adultère. En effet, ayant chacun des besoins, un appétit sexuel propre et, bien sûr, des goûts différents, celle-ci peut souvent représenter une excellente alternative comblant à la fois les désirs non comblés, plaisirs solitaires, envies inavouées, certaines insatisfactions, etc.

Toujours pas convaincu? Voilà donc quelques arguments qui pourraient possiblement vous persuader.

Débutons par la fameuse découverte de soi en commençant par vous, mesdames, qui ne semblent pas toujours adeptes de l'exploration proprement dite. Combien d'entre vous n'a jamais même regardé son appareillage génital à l'aide d'un miroir? Si la seule perception que vous avez de vous-même se rapporte à une image ou encore à votre bébé fille que vous avez langé, pas facile de se donner du plaisir et encore moins d'en recevoir, n'est-ce pas! De ce fait, explorez qui vous êtes, mais aussi, caressez-vous de façon à comprendre ce qui vous fait plaisir ou pas. Vous pourrez ainsi transmettre l'information à votre chéri qui, soit dit en passant, n'a rien d'un magicien! Votre épanouissement sexuel s'en verra bonifié, je vous en passe un papier!

Messieurs, qui semblent avoir compris ceci depuis votre tendre enfance, je vous prescrirai la masturbation histoire de vous calmer!

Puisqu'il y a des fois où trop, c'est trop et que votre excitation vous amène à ne pouvoir vous contenir, usez de cette stratégie pour freiner une éjaculation possiblement précoce.

Pour de beaux dodos! Voilà une autre bonne raison de se toucher! Stress, anxiété, souci, incapacité à décrocher d'une journée éreintante, usez de votre auto-érotisme pour stimuler la sécrétion d'hormones favorisant la détente.

Finalement, faites-le pour votre «body» puisque se masturber, c'est bon pour la santé! Votre coeur, votre système circulatoire, endocrinien, nerveux et même votre plancher pelvien vous remercieront de cette vertu!

Vous ai-je convaincu? Après tout, quel mal y a-t-il à s'organiser? Bon plaisir solitaire!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer