Attention au sexe sur commande

Le couple, parlons-en un peu puisque, bien sûr,... ((Archives))

Agrandir

Le couple, parlons-en un peu puisque, bien sûr, ceux ayant passé par ce processus seront unanimes: l'infertilité met certainement ce dernier plus qu'à l'épreuve.

(Archives)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Myriam Bouchard
Le Quotidien

Envoye chéri, déshabilles, j'ovule! Faire l'amour sur demande? Qu'y a-t-il de plus «turn off» ! Voici le lot des couples souffrant de troubles d'infertilité et cherchant à concevoir un bébé. Au diable spontanéité, il faut s'accoupler au bon moment histoire de mettre toutes les chances de son bord côté conception.

Qu'y a-t-il de plus fort que le désir d'avoir un enfant? Imaginez! Stabilité du couple, de la carrière, moyens financiers adéquats, vie sociale à son apogée, tout y est pour accueillir le bébé tant désiré. Qu'arrive-t-il quand mois après mois, toujours la même finalité se présente: déclenchement des menstruations! Cette déception vient à prendre toute la place. Telle une idée fixe, un désir viscéral, une quasi-obsession, rien n'a de valeur si vous ne devenez pas parent. Pourtant, votre partenaire et vous seriez les meilleurs pour fonder une famille, du moins selon certains, pas mal mieux que bien des gens qui ont une portée de chatons complète et qui semblent souvent plus ou moins munis d'aptitudes parentales. Ainsi, afin d'éviter une tragédie grecque, vous refuser d'entendre parler de l'avortement de votre voisine que vous percevez comme la pire injustice de la Terre. Colère, peine, incompréhension, découragement, remises en question, voici ce qui définit votre couple. Pourquoi vous? Pourquoi pas eux? Pourquoi ça ne marche pas? Qu'avez-vous fait?

Les problèmes de fertilité correspondent à une réalité qui s'explique par une difficulté de procréer au-delà d'un an de tentatives régulières. Diverses raisons peuvent expliquer l'infertilité chez des amoureux: un âge avancé, des problèmes ovulatoires, le syndrome des ovaires polykystiques, des problèmes d'ordre gynécologique, un surpoids, des spermatozoïdes de faible qualité ou encore en petit nombre, une hygiène de vie inadéquate, etc. Peu importe la cause, s'il y en a une, il est possible d'obtenir un excellent support médical pour aider à chercher ladite raison, mais aussi à la régler.

Justement, le couple, parlons-en un peu puisque, bien sûr, ceux ayant passé par ce processus seront unanimes: l'infertilité met certainement ce dernier plus qu'à l'épreuve. Quelques-uns passeront par diverses phases: recherche du coupable, motivation inégale, implication mitigée dans le processus de fertilité, essoufflement financier, deuil d'une possible famille, perte d'intérêt pour l'autre, etc. D'où l'importance de garder le focus sur le projet commun que l'on traverse à deux.

Et la couchette dans tout ça? Pas facile de garder la libido dans le plafond avec un calendrier militaire nous dictant quand faire l'amour! Un peu comme si la relation sexuelle était dirigée seulement et uniquement dans le but de procréer, le couple risque d'oublier que la sexualité sert d'abord et avant tout à s'unir, se rapprocher, se donner affection, tendresse et, surtout, à s'aimer. Un effort pour se recentrer sur le principal est donc nécessaire. Encore une fois, je vous radoterai que la communication est à la base d'une vie sexuelle chevauchant, comme dans ce cas, plaisir et devoir. L'obligation risquant trop souvent de dominer, faites preuve de souplesse en vous donnant le droit de remettre, parfois, à plus tard. Trop de rigidité entraîne certainement une vague de stress pouvant mener à divers troubles sexuels. Offrez-vous du plaisir en faisant les choses autrement, en variant les pratiques, les positions, les lieux, les moments. Concentrez-vous sur votre couple puisque, sans lui, il n'y aura pas d'enfants, ça c'est certain! Finalement, avant le désastre sexuel, pourquoi ne pas s'ouvrir et aller chercher l'aide nécessaire pour traverser tout ça?

Le sexe sur commande, pas si pire, après coup et quand ça finit bien... Autrement, il risque de venir à bout de plusieurs couples. Faites le nécessaire pour ne pas en être victime!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer