Des élèves s'inquiètent pour les fumeurs

Tout l'été, dans cette page, des lettres d'opinions, écrites par des jeunes de... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélissa Viau
Le Quotidien

Tout l'été, dans cette page, des lettres d'opinions, écrites par des jeunes de 12 ans, seront publiées. Guylaine Lapierre, une enseignante de sixième année de l'école Ste-Bernadette de Jonquière, a réalisé ce projet d'écriture réaliste et doublement valorisant pour ses élèves qui verront leurs écrits lus par des milliers de lecteurs !

À papa et maman

« Bonjour maman et papa,

Aujourd'hui, je vais vous parler d'un sujet important. Mon sujet, c'est la cigarette. Je vous en parle, car je voudrais que vous arrêtiez de fumer pour les raisons qui vont suivre.

Premièrement, ce n'est pas bon pour votre santé et cela peut causer des maladies comme le cancer. Selon la société canadienne du cancer, les fumeurs sont à peu près 20 fois plus susceptibles de développer un cancer du poumon que le non-fumeur. 

Ensuite, quand vous achetez un paquet de cigarettes, ça vous coûte cher pour rien et quand vous jetez une cigarette par terre ça pollue la terre. Alors deux bonnes raisons pour arrêter : économiser et ne pas polluer. 

Dernièrement, quand vous fumez, ça fait de la boucane et ça abîme vos poumons et nos poumons. En effet, selon la société canadienne du cancer, plus de 250 non-fumeurs meurent chaque année au Canada dû à la fumée secondaire. 

Pour finir, vous voyez papa et maman que cela n'est pas bon pour vous et nous que vous fumiez. C'est pour cela que je vous ai écrit. Alors j'espère que ma lettre va faire la différence. Je vous suggère d'aller voir un spécialiste, avoir une vapoteuse ou aller sur Internet pour avoir des trucs pour arrêter de fumer, pour que je vous garde longtemps.

- Ps : Je vous aime. » 

 Alex L.

Au premier ministre

« Bonjour monsieur le premier ministre,

Je vous envoie cette lettre pour vous signifier que je suis contre la légalisation du cannabis. Je m'appelle Cassandra Lachance, j'ai 12 ans et je suis en sixième année à l'école Sainte-Bernadette de Jonquière au Saguenay. Pour moi et d'autres personnes, ça serait ardu de vivre avec la légalisation du cannabis.

En premier lieu, c'est néfaste pour la santé. Par exemple, le cannabis ralentit le cerveau en plein développement, cela donne le cancer des poumons, nuit à la concentration, la motivation. De plus, la fumée secondaire affecte nos pensées, nos émotions, nos comportements, notre humeur et nos organes. En plus, c'est mauvais pour les femmes enceintes. Il est aussi prouvé qu'il allonge le temps de réaction aux événements. 

Deuxièmement, les jeunes vont investir leur argent dans le cannabis et cela coûte beaucoup d'argent. Par exemple, quand ils vont avoir une paye ils vont gaspiller dans le cannabis au lieu de choses plus utiles et meilleures pour eux.

Troisièmement, les gens peuvent peut-être développer une dépendance au cannabis et vouloir essayer d'autres drogues comme la cocaïne, l'héroïne, l'ecstasy et le solvant. Ils seront donc dans un cercle vicieux et ce sera difficile de s'en sortir.

En conclusion, pour une meilleure santé et une meilleure éducation, je crois qu'on ne devrait pas légaliser le cannabis ou que le cannabis soit légalisé pour les 21 ans et plus. 

Veuillez accepter, monsieur le premier ministre, mes salutations distinguées. » 

 Cassandra Lachance




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer