Comment retrouver son animal rapidement

La médaille Contactalife permet de retrouver rapidement nos... (Courtoisie)

Agrandir

La médaille Contactalife permet de retrouver rapidement nos objets indispensables ou nos animaux de compagnie.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélissa Viau
Le Quotidien

PICOTTE / Il y a un an, Stécy Potvin cherchait un moyen de faciliter la vie des propriétaires d'animaux en cas de fugue. « J'ai eu un husky qui s'est sauvé à quelques reprises et c'était toujours difficile de le récupérer », se remémore monsieur Potvin. L'entrepreneur de Bégin, ayant déjà quelques entreprises à son actif, a eu envie de créer une médaille simple et efficace.

Les associés de Contactalife, dont Jean-Sébastien Matte, Lucie... (Courtoisie) - image 1.0

Agrandir

Les associés de Contactalife, dont Jean-Sébastien Matte, Lucie Girard, Stécy Potvin et Emmanuel Potvin, sont fiers de leur produit régional.

Courtoisie

« Je cherchais un moyen de rendre notre accès à Internet encore plus profitable, car il y a beaucoup d'avantages à être connecté », explique-t-il en faisant référence à nos cellulaires. Avec trois autres associés, dont son frère Emmanuel Potvin, spécialisé en informatique, les investisseurs se lancent dans l'aventure qu'ils nomment « Contactalife «. 

Pour 20$, leur service comprend une médaille et des autocollants avec un numéro d'identifiant unique. Il ne reste plus qu'à rester en lien pour la vie via le site Internet contactalife.com. Il est même possible, sur la plateforme Internet, d'inscrire qu'une récompense est promise à quiconque retrouvera votre animal. « C'est une bonne façon d'encourager les gens à poser un bon geste », souligne Stécy Potvin.

« Par la suite, on s'est dit que ce serait aussi bon pour identifier des bagages, un cellulaire, des clefs », poursuit l'instigateur de Contactalife. C'est pourquoi des autocollants sont disponibles pour les cellulaires, portable, tablettes, etc. « Un cellulaire ne vaut rien pour la personne qui le trouve, mais il vaut cher pour la personne qui l'a perdu », remarque l'homme d'affaires. 

Produit régional

Le produit régional a un objectif audacieux, soit conquérir le monde et pourquoi ne pas faciliter la logistique dans les refuges. C'est pour cette raison que le produit porte un nom anglais. 

Deux semaines après le lancement officiel de la médaille Contactalife, qui a eu lieu le 12 janvier dernier, des ajustements ont été nécessaires. « Comme nous sommes à l'écoute de nos clients, et que nous nous ajustons au lieu de nous justifier, nous avons déjà modifié l'interface, suite aux commentaires reçus», précise monsieur Potvin. 

Cette médaille peut aussi être une solution pour identifier les chats. « L'avantage c'est que si on change de numéro, ou qu'on fait garder notre animal ailleurs, on n'est pas obligé de faire faire une autre médaille. On a simplement à changer les renseignements sur le site internet », ajoute monsieur Potvin. 

Les bureaux de Contactalife sont situés à Begin et Stécy Potvin en est fier. « Je suis fier de vivre en région et de montrer qu'il n'y a pas de désavantage à rester ici », conclut monsieur Potvin. En effet, la région peut arriver à se démarquer grâce à ses compétences et ses idées afin de se tailler une place dans le monde technologique. Parmi les associés de Contactalife, on retrouve Lucie Girard, qui possède un élevage de chiens et qui habite elle aussi à Bégin.

Identifier un animal

Il existe plusieurs produits pour identifier son animal et faciliter les retrouvailles. Chacune a ses forces et ses faiblesses. 

  • La médaille du refuge : Cette médaille, munie d'un numéro, comporte une logistique plus complexe, car on ne peut pas contacter directement le propriétaire. C'est le refuge qui doit s'en charger. Si le refuge récupère l'animal, il y aura des frais. Si les gens sont en vacances à l'extérieur, avec ou sans leur chien, ou que le refuge est fermé, le processus deviendra plus ardu. 
  • La médaille personnalisée : Il est facile et rapide de faire faire une médaille avec votre numéro de cellulaire. Par contre, si les numéros changent, la médaille ne sera plus à jour.
  • La micropuce : Vous pouvez faire implanter une micopuce à votre chien en clinique vétérinaire. Par contre, si votre chien se perd, ceux qui le trouveront auront besoin d'un scanneur pour détecter la puce. Si le chien est revendu, et que le transfert du dossier n'est pas fait, il sera plus difficile de remonter jusqu'au propriétaire actuel. 
  • TrackR : Cette médaille est munie d'un GPS. Il faut avoir l'application dans son téléphone afin de voir où se trouvent les objets ou l'animal perdu. Il ne faut pas oublier de vérifier les piles à changer une fois par année. 
  • Code QR : Si on trouve un chien avec ce type de médaille, ça prend un cellulaire et une application pour lire le code. Ce système n'a malheureusement pas connu beaucoup de succès. 
  • Évidemment, Facebook est aussi très utile pour faire un appel à tous et tenter de retrouver les propriétaires d'un animal égaré.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer