Des sachets de soupe pour les démunis

Le 8 décembre dernier, huit élèves de l'école... (Photo courtoisie)

Agrandir

Le 8 décembre dernier, huit élèves de l'école secondaire de l'Odyssée Dominique-Racine découvraient la Soupe populaire située à Chicoutimi sur la rue du Havre.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélissa Viau
Le Quotidien

Le 8 décembre dernier, huit élèves de l'école secondaire de l'Odyssée Dominique-Racine découvraient, pour la première fois, la Soupe populaire située à Chicoutimi sur la rue du Havre. Ils allaient livrer des sachets de soupe qu'ils avaient faits eux-mêmes, dans le cadre de la Brigade culinaire avec le chef Patrick Lapierre.

Le 8 décembre dernier, huit élèves de l'école... (Photo courtoisie) - image 1.0

Agrandir

Photo courtoisie

« C'est la deuxième année que nous faisons ça. Tous les ans je cherche des moyens pour sensibiliser les élèves à cette réalité. J'ai déjà amené des groupes dîner à cet endroit et c'était les élèves qui servaient les repas », explique Rémi Gagné, animateur de vie spirituelle et d'engagement communautaire à l'Odyssée. Tous les midis, pour un dollar, on sert une soupe, un repas principal, un dessert et un breuvage aux personnes dans le besoin. « C'est très copieux comme repas et on n'a pas faim quand on sort de là », précise monsieur Rémi. Entre 60 et 80 dîners sont servis tous les jours de l'année. Le jour de Noël, le repas est gratuit. Évidemment, la clientèle prioritaire est les personnes défavorisées. « On voit que ce sont souvent des personnes très seules », remarque Rémi Gagné. 

Ce jour-là, vers 11 h, déjà une trentaine de clients dégustaient une bonne tourtière. « L'enseignante du groupe d'élèves, Véronique Blais, a proposé qu'on offre un sac de soupe à chaque personne présente. Les clients étaient tellement contents de recevoir cette attention. C'était touchant de voir les élèves remettre les sacs et échanger avec les bénéficiaires », poursuit monsieur Rémi. Chaque sachet de soupe donne environ huit soupes-repas. Il suffit d'ajouter l'eau et de laisser mijoter 45 minutes. La recette, très peu dispendieuse à faire, est inscrite sur le sac, afin que les personnes puissent la refaire. On peut même en faire des variantes en laissant aller notre imagination !

Les 300 sacs de soupes ont été distribués à la Soupe populaire et dans les paniers de Noël remis par l'école secondaire de l'Odyssée Dominique-Racine.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer