Stérilisation des animaux: certains hésitent encore

CHRONIQUE / Les sites de petites annonces, tout comme certains refuges,... (Photo 123RF)

Agrandir

Photo 123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Picotte
Le Quotidien

CHRONIQUE / Les sites de petites annonces, tout comme certains refuges, débordent de chatons à donner. Si on déplore le montant onéreux pour faire stériliser un animal, dans le but de freiner la prolifération, d'autres raisons poussent les gens à mettre de côté cette intervention.

Considérée aussi futile qu'une garantie prolongée, peu importe le prix, il y aura toujours des proprios de chats et de chiens qui négligeront la stérilisation.

À la recherche de l'animal idéal, les chatons et les chiots entrent souvent dans la vie des humains en période d'essai. «Si ça ne fait pas, on le donnera», stipulent les gens. Étant incertains de garder leur animal, pourquoi alors investir sur lui? On veut un animal aussi merveilleux que dans les films. N'améliorant pas leur technique d'éducation, les humains pensent que la magie opérera peut-être. Oui, il existe certains spécimens canins et félins au tempérament exceptionnel qui seront faciles à éduquer, mais ce n'est pas le cas de la majorité.

Et quand les mauvais comportements s'en mêlent, dûs à la non-stérilisation, comme les fugues et le marquage urinaire, voilà que l'animal est beaucoup moins facile à aimer. Il perd vite son côté mignon. En plus de ne pas faire stériliser leur animal, la famille s'empressera de se débarrasser de leur embarras canin ou félin... jusqu'au prochain essai.

La castration du chien et du chat, ou l'ovariectomie chez la chienne et la chatte (environ 300$) , permet de freiner la prolifération, mais aussi d'empêcher certains côtés désagréables, tels que les chaleurs et le marquage urinaire. Un animal non castré a beaucoup plus de chance d'endommager un matelas ou un divan de son urine. Le coût d'achat de ces items est au-delà d'une simple stérilisation!

Solution

Si vous êtes à la recherche du chien ou du chat idéal, vous pourriez devenir famille d'accueil temporaire pour les animaux de la SPCA. Certains chats et chiens ont besoin de faire une transition dans une famille, car le chenil est un milieu trop stressant pour eux. Cette famille temporaire, encadrée par un éducateur canin, peut alors faire un portrait plus précis de l'animal pour déterminer son environnement idéal. Et si cet animal était le chien ou le chat de vos rêves?

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer