Les derniers moments d'un chien vieillissant

Un souvenir de Krystel quand elle était un... (Photo courtoisie)

Agrandir

Un souvenir de Krystel quand elle était un chiot.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Picotte
Le Quotidien

CHRONIQUE / «Bonjour Picotte, Je ressens un grand besoin de rendre hommage à ma belle Krystel. Elle a vécu des déménagements, des séparations, des joies, des peines et des naissances, dont celle de mon fils qui a maintenant cinq ans.

Krystel, 15 ans plus tard, lors de l'été... (Photo courtoisie) - image 1.0

Agrandir

Krystel, 15 ans plus tard, lors de l'été 2016.

Photo courtoisie

Dans son processus de vieillissement, nous avons d'abord vu son pelage blanc devenir gris. Elle a ensuite perdu l'ouïe et, ce printemps, elle est devenue aveugle. Depuis ce temps, elle se cogne partout dans la maison. Elle a de la difficulté à se faire toiletter et elle n'a plus de retenue pour ses besoins, mais on s'en occupe encore et nous sommes patients. On a de la difficulté à la prendre, elle pleure souvent.

Je prépare mon fils en lui disant que Krystel est très malade et qu'il faudra la laisser partir, mais il ne veut pas. Je ne veux pas décider du jour où elle va partir, je veux que ce soit elle qui décide... Mais ces derniers jours, elle pleure continuellement. Mon conjoint et moi devons nous rendre à l'évidence qu'elle souffre, et elle n'a plus de qualité de vie, mais c'est difficile.

Merci ma belle Krystel, nous allons te laisser partir en paix au paradis des chiens, puisqu'après plus de 15 ans de vie à nos côtés, ton repos est bien mérité. Je serai à tes côtés jusqu'à ton dernier souffle, ma toute belle, même si ce sera très difficile. Nous t'aimons, et tu seras toujours dans nos coeurs.»

- Marie-Claude Pelletier

Réponse de Picotte et Mélissa

« Merci Marie-Claude d'avoir permis à Krystel de vivre 15 belles années auprès de vous, et ce, malgré les épreuves. Rares sont les animaux qui passent toute leur vie dans la même famille.

L'euthanasie est une intervention troublante pour l'humain, qui se rend compte qu'il a le pouvoir de vie ou de mort sur son animal. Mais cette intervention est une solution pour un animal souffrant qui ne peut pas toujours avoir recours à des médicaments assez puissants pour soulager sa douleur (mentale ou physique). Votre choix est le bon. N'en doutez pas. Perdre un animal est un deuil comme un autre. Les animaux ne se remplacent pas mais ils peuvent être de nouveaux chapitres à notre vie.

On vous souhaite une nouvelle aventure canine tout à fait différente, mais aussi passionnante que celle de Krystel. Si jamais vous en ressentez le besoin, il existe un service dans notre région pour vous épauler : www.deuil02passage.org »

- Mélissa et Picotte

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer