Des câlins qui font du bien

Karianne Foster est bien fière de son travail... (Photo Le Progrès-Dimanche, Mélissa Viau)

Agrandir

Karianne Foster est bien fière de son travail de rêve qui lui permet de travailler entourée d'animaux. En plus d'être câlineuse, son travail assidu lui a permis de devenir assistante au salon Beauté Canine et Féline.

Photo Le Progrès-Dimanche, Mélissa Viau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélissa Viau
Le Quotidien

Partant du principe que l'animal a des particularités thérapeutiques qui calment les humains, et sachant que le chien s'apaise en se faisant flatter, Annie Perron a uni ces deux forces pour apporter du bonheur dans son salon de toilettage. Depuis un an, elle engage des personnes pour câliner les chiens. « Ces employés bienveillants assurent le confort et contribuent à diminuer l'anxiété des chiens en attente, par le jeu et les câlins », explique Annie.

Annie Perron (à gauche) a créé des emplois... (Photo Le Progrès-Dimanche, Mélissa Viau) - image 1.0

Agrandir

Annie Perron (à gauche) a créé des emplois pour les personnes ayant une déficience intellectuelle. La voici entourée des câlineurs Karianne Foster (aussi assistante) et Simon Paquin. Quant à Antoine Côté, il fabrique des foulards pour les clients canins.

Photo Le Progrès-Dimanche, Mélissa Viau

Cette initiative permet aussi de créer des emplois chez les personnes ayant une déficience ou autres troubles intellectuels.

Le 21 janvier dernier, étant la journée internationale des câlins, Annie en a profité pour souligner le premier anniversaire de ses câlineurs. « On est allé graduellement. Par exemple, au début, Simon Paquin venait travailler seulement quelques heures. Aujourd'hui, il est rendu à trois jours semaine », ajoute la propriétaire du salon de toilettage Beauté Canine et Féline situé sur la rue Sainte-Anne à Chicoutimi.

Cette journée étant un succès, Annie Perron ne peut que s'en réjouir. « L'intérêt de la population approuve l'intégration en milieu de travail des déficients intellectuels et nous aide à convaincre d'autres employeurs à oser faire un pas en leur direction »,constate l'instigatrice des câlineurs.

L'équipe de Beauté Canine et Féline est composée de quatre toiletteuses, dont Annie Perron, Hélène Beaudoin, Lynda Tremblay et Lydie Temblay. On retrouve aussi deux câlineurs, soit Simon Paquin et Karianne Foster. Quant à Antoine Côté, c'est le fabricant officiel de foulards.

Pour Karianne ce travail est la réalisation d'un véritable rêve. En plus d'être câlineuse, elle assiste les toiletteuses. « Je rassure les animaux pour ne pas qu'ils se sentent seuls dans un coin », explique la jeune fille de 24 ans qui adore les animaux. Elle espère garder ce travail très longtemps.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer