Le cadeau de Megan

PICOTTE / Le 21 décembre dernier, Megan Houde recevait un cadeau de Noël un peu... (Photo 123RF)

Agrandir

Photo 123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Picotte
Le Quotidien

PICOTTE / Le 21 décembre dernier, Megan Houde recevait un cadeau de Noël un peu à l'avance en visitant le centre d'entraînement pour animaux « Les Étoiles de Picotte », situé à Saint-Honoré. Un endroit qui apprend aux humains à mieux cohabiter avec les animaux.

En lui offrant ce cadeau, sa mère, Fannie Dufour, a permis à sa fille de se rapprocher un peu de son rêve en apprenant comment entraîner les animaux. La jeune fille de Petit-Saguenay souhaitait ainsi montrer plein de tours à son chien.

Nicky, le chien de Megan, est un schnauzer légèrement paresseux. Il faut dire qu'il est bien gâté. Il reçoit régulièrement de la nourriture de table et des gâteries sans faire d'effort. Pour lui, revenir quand on l'appelle ne lui donne pas grand-chose. C'est pourquoi il a tendance à faire ce qu'il veut. Considérant que la nourriture est devenue sa paye, Megan apprendra à son chien que maintenant, il doit gagner sa paye contre quelques petits trucs !

Au centre d'entraînement pour animaux «Les Étoiles de... (Photo Le Progrès-Dimanche, Mélissa Viau) - image 2.0

Agrandir

Au centre d'entraînement pour animaux «Les Étoiles de Picotte», Megan Houde a appris comment entraîner son chien Nicky afin qu'il collabore volontairement, et avec enthousiasme, à certaines consignes.

Photo Le Progrès-Dimanche, Mélissa Viau

Jusqu'à maintenant, la famille de Nicky utilisait des méthodes un peu plus sévères pour faire obéir leur chien, mais tout le monde se rendait bien compte qu'il ne collaborait pas toujours. Voyant qu'il avait un air piteux quand on lui disait des consignes, nous lui avons aussi retiré son collier étrangleur. Soulagement pour Nicky qui, de toute évidence, venait de perdre une pression qui le dérangeait.

Chez elle, Megan a la chance de côtoyer plein de chiens, et ce, tous les jours, grâce au salon de toilettage de sa mère. Elle donne même un coup de main à sa mère les jours qu'elle n'a pas d'école. Ses nouveaux apprentissages l'aideront sans doute à mieux interagir avec les animaux.

Picotte a 14 ans!

Aujourd'hui, Picotte n'est pas la seule à fêter ! Tout comme les ours blancs du Zoo sauvage de Saint-Félicien, aujourd'hui, Picotte célèbre sa fête. La petite chienne de race jack russell terrier, native de l'Ontario, a 14 ans. Depuis 13 ans, elle est la fière tête d'affiche de cette page de journal.

En pleine forme, elle n'a pas perdu de capacité physique, à part l'ouïe qui commence à lui faire défaut.

On lui souhaite encore autant d'années puisque le record du chien le plus vieux du monde appartient à un beagle décédé à l'âge de 28 ans.

Nos photos «coup de coeur»

PICOTTE / Le 21 décembre dernier,... (Photo Le Progrès-Dimanche, Mélissa Viau) - image 6.0

Agrandir

Photo Le Progrès-Dimanche, Mélissa Viau

Sur cette photo, notre lapereau a trois semaines et c'est le temps pour lui d'explorer la vie qui l'entoure. Il a appris à connaître les chiens au côté de la docile Liloup, une superbe chienne croisée berger australien qui visite parfois Les Étoiles de Picotte.

Dans ce genre d'approche, il faut être très prudent si on ne veut pas mettre la vie du lapereau en danger.

PICOTTE / Le 21 décembre dernier,... (Photo Le Progrès-Dimanche, Mélissa Viau) - image 7.0

Agrandir

Photo Le Progrès-Dimanche, Mélissa Viau

Au Centre, Les Étoiles de Picotte, il se passe souvent de beaux moments entre animaux. Comme en témoigne cette photo, l'après temps des Fêtes est plus dur pour certains !

Voici notre petit bébé lapin, âgé de 12 jours, après avoir bu le lait de sa maman. Le ventre plein, on dort bien.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer