Nourrir 4000 personnes

Le 25 novembre dernier, sous l'oeil attentif du... (Photo Le Progrès-Dimanche, Mélissa Viau)

Agrandir

Le 25 novembre dernier, sous l'oeil attentif du chef Simon Bernier, une quinzaine de jeunes de l'école secondaire Dominique-Racine ont relevé un défi permettant de nourrir 4000 personnes.

Photo Le Progrès-Dimanche, Mélissa Viau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélissa Viau
Le Quotidien

CHRONIQUE / Le 25 novembre dernier, 15 jeunes de l'école secondaire de l'Odyssée Lafontaine / Dominique-Racine de Chicoutimi ont relevé un défi lancé par les Brigades culinaires. Ils ont fait 250 sacs contenant les ingrédients secs d'une soupe pouvant nourrir six à huit personnes. Pendant ce temps, le même nombre d'élèves relevait le même défi à l'école secondaire Charles-Gravel.

Les 500 sacs ont ensuite été offerts à Moisson Saguenay qui s'occupera de les distribuer dans les familles dans le besoin. L'investissement de 1116 $, pour l'achat des ingrédients, aura permis d'ensacher 500 soupes et nourrir près de 4000 personnes pour une modique somme de 0,25 $ par soupe-repas.

À Chicoutimi, 46 jeunes des écoles secondaires Charles-Gravel, Lafontaine et Dominique-Racine participent à ces ateliers. Chaque rencontre est supervisée par les chefs de « Les Bouchées doubles », Simon Bernier et Laurent Deplanque, qui offrent un service de chefs à domicile à Saguenay. Dans cette compétition culinaire, offerte dans toutes les écoles secondaires du Québec, les participants, divisés en équipe de cinq, compétitionnent entre eux pendant 24 ateliers culinaires d'une durée de deux heures.

Antoine Girard, de la Brigade culinaire de l'école... (Photo Le Progrès-Dimanche, Mélissa Viau) - image 2.0

Agrandir

Antoine Girard, de la Brigade culinaire de l'école secondaire de l'Odyssée Lafontaine / Dominique-Racine, souhaite un jour avoir son propre restaurant.

Photo Le Progrès-Dimanche, Mélissa Viau

Ainsi, plusieurs élèves mettent en pratiques les recettes apprises, au grand bonheur de leur famille. « Je cuisine depuis l'âge de six ans et c'est certain qu'un jour je veux mon restaurant », souligne Antoine Girard de la Brigade de Dominique-Racine.

Depuis dix ans, le cours d'économie familiale, qui permettait aux élèves de deuxième secondaire d'acquérir des connaissances culinaires, n'a plus sa place dans les écoles secondaires. Pourtant, la cuisine connaît un engouement auprès de toutes les générations. C'est pourquoi les Brigades culinaires, issues de la Tablée des chefs, permettent aux jeunes de découvrir les plaisirs de cuisiner.

À la fin de l'année, les cinq meilleures brigades du Québec participeront à la finale provinciale. L'an passé, la gang de Dominique-Racine avait fini première au niveau régional et deuxième au niveau provincial.

Soupe à l'orge et aux pois

Les soupes sèches en pot, où l'on a plus qu'à ajouter de l'eau, sont d'excellents cadeaux à faire à ses proches. C'est pourquoi Les Brigades culinaires nous proposent cette soupe-repas permettant de nourrir six à huit personnes.

Voici un autre genre de soupe en pot... (Photo Le Progrès-Dimanche, Mélissa Viau) - image 4.0

Agrandir

Voici un autre genre de soupe en pot proposé par les produits du marché de Noël de l'école Apostolique.

Photo Le Progrès-Dimanche, Mélissa Viau

  • 1 tasse d'orge perlée
  • 2 tasses de pois jaunes cassés
  • 1/4 tasse de bouillon de poulet en poudre réduit en sodium
  • 2 cuillères à thé de cari en poudre
  • 1 cuillère à soupe de ciboulette séchée
  • 1 cuillère à soupe de persil séché
  • 1/2 cuillère à thé de poivre moulu
  • 1 cuillère à thé d'ail en poudre ou d'ail émincé séché
  • 1 cuillère à thé de poudre d'oignon
  • 1 cuillère à thé de thym séché

La soupe au pois et à l'orge, proposée... (Photo Le Progrès-Dimanche, Mélissa Viau) - image 5.0

Agrandir

La soupe au pois et à l'orge, proposée par les Brigades culinaires, est un repas complet et très économique.

Photo Le Progrès-Dimanche, Mélissa Viau

Mettre tous les ingrédients secs dans une grande casserole. Ajouter 12 tasses d'eau et porter à ébullition. Laisser mijoter à feu moyen pendant 45 minutes ou jusqu'à ce que l'orge et les pois soient tendres. Rectifier l'assaisonnement si nécessaire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer