Une collecte de jouets qui transmet de belles valeurs

Chloé et Marilou Fortin, de Jonquière, ont choisi... (Photo courtoisie, Marjorie Lavoie)

Agrandir

Chloé et Marilou Fortin, de Jonquière, ont choisi de donner volontairement certains de leurs jouets pour faire le bonheur d'autres enfants. Bravo pour leur beau geste !

Photo courtoisie, Marjorie Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Mélissa Viau
Le Quotidien

Dans le cadre de mes entrevues avec les enfants (voir la page Journaliste en classe), quand j'aborde le thème de la générosité, beaucoup d'enfants me parlent de cette collecte de jouets annuelle qui a eu lieu le 21 novembre dernier.

«Les pompiers récupèrent les jouets, ils les réparent et les distribuent aux enfants pauvres», m'explique Olivier Dubois. Voici une belle façon de transmettre les valeurs de partage, d'échange et de générosité. Une fois par année, depuis 28 ans, la caserne de jouets, située au 2585, rue Roussel, à Chicoutimi Nord, se transforme en véritable atelier du père Noël. On peut alors voir des bénévoles recevoir et remplir les tablettes, pleines à craquer, de jouets de toutes les couleurs. «J'aimerais mieux être l'enfant pauvre», lance spontanément Marjorie Lavoie, petite photographe en formation pour le journal Le Progrès-Dimanche.

Même si les choix n'ont pas été faciles, en venant porter leurs jouets à la caserne, Julia Tremblay, Clara, Zachary et Charles-Antoine Leclerc étaient bien contents de visiter un camion de pompiers, boire de la slush, rire avec les amuseurs publics et jaser avec le père Noël.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer