Il n'existe pas d'animal parfait

L'équipe de Picotte reçoit souvent des messages de... ((Courtoisie))

Agrandir

L'équipe de Picotte reçoit souvent des messages de nouveaux diplômés en zoothérapie, ou d'aspirants en zoo-animation qui cherchent les animaux parfaits pour entrer en contact sécuritairement avec les humains.

(Courtoisie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Mélissa Viau
Le Quotidien

(Chicoutimi) L'équipe de Picotte reçoit souvent des messages de nouveaux diplômés en zoothérapie, ou d'aspirants en zoo-animation qui cherchent les animaux parfaits pour entrer en contact sécuritairement avec les humains. On nous demande plus particulièrement de leur cibler des chatons ou des chiots parfaits.

Bien que la perfection soit discutable, ils recherchent une bête bonasse, équilibrée, patiente et obéissante. Il est vrai que dès qu'ils ont quelques semaines, on voit que certains bébés animaux ont de meilleures aptitudes que d'autres au niveau du tempérament, mais rien n'est acquis. Les animaux domestiques foncièrement parfaits n'existent pas, car leurs comportements innés ne correspondent pas aux critères de l'humain.

Pour acquérir ce qu'on considère comme de bons comportements, l'animal a besoin de l'accompagnement d'un humain. Et si l'animal devient aussi merveilleux que nos attentes, encore une fois, rien n'est acquis. Il faut des connaissances pour entretenir ces bons comportements. Les mauvais comportements, dus à de mauvaises expériences, guettent l'animal toute sa vie. Il faut donc savoir l'encadrer en tout temps. Comme on ne peut pas protéger un animal de tous, y compris des mauvaises expériences, on doit gérer les influences de l'environnement pour qu'elles n'aient pas de conséquences sur notre animal. C'est à l'humain de travailler pour devenir un bon guide. L'éducation est donc très importante. Et ce n'est pas inné de savoir éduquer un chat, un cheval ou un chien.

Comme dans la plupart des domaines, que ce soit en toilettage, en zoothérapie ou en santé animale, mieux vaut s'allier quelques années à des professionnels pour acquérir de l'expérience. Ce n'est pas dans les livres qu'on devient bons avec les animaux, mais bien en les manipulant et en vivant avec eux. Il n'y a pas qu'en zoothérapie qu'on cherche des animaux parfaits. Monsieur et madame Tout-le-monde rêvent d'un chien ou d'un cheval comme dans les films. Certains en auront beaucoup au cours de leur vie, espérant un jour tomber sur la perle rare. Mais finalement, pourquoi toutes leurs bêtes finissent-elles par développer les mêmes mauvais comportements ? Le karma ? Non ! Simplement les mêmes erreurs répétées. Pour vivre en harmonie avec les animaux, il faut les aimer, mais n'oublions pas qu'il faut aussi les connaître.

À quel âge devrait-on prendre en main l'éducation d'un chien ?

La réponse est simple ! DÈS QU'IL ENTRE DANS VOTRE VIE. Bien qu'il ne soit jamais trop tard, mieux vaut ne pas laisser les mauvais comportements s'installer. Mais comment éduque-t-on un chien et qu'est-ce qu'on entend par éducation ? L'éducation ce n'est pas simplement de lui apprendre des trucs. C'est récompenser tous les comportements qu'on aime et montrer à notre animal ce qu'on attend de lui. C'est lui apprendre des consignes afin de mieux vivre ensemble. C'est développer une confiance mutuelle positive. Et sachez que tous les êtres vivants apprennent et deviennent meilleurs avec des encouragements et non les punitions...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer