La plus jeune bénévole des Pattes de l'espoir

C'est aujourd'hui le 18 septembre que se tiendra... (Mariane L. St-Gelais)

Agrandir

C'est aujourd'hui le 18 septembre que se tiendra la cinquième édition de la marche «Les pattes de l'espoir» au Parc de la Rivière-du-Moulin.

Mariane L. St-Gelais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélissa Viau
Le Quotidien

CHRONIQUE / Camille Gobeil a hâte d'entrer dans le monde des grands et de savourer sa liberté. Impliquée et sensible, elle est la plus jeune bénévole à s'être taillé une place dans le comité organisateur de l'événement «Les Pattes de l'espoir».

Picotte, Râto et Grignotte ont rendu visite à... (Photo Le Progrès-Dimanche, Mélissa Viau) - image 1.0

Agrandir

Picotte, Râto et Grignotte ont rendu visite à Camille Gobeil, la plus jeune bénévole impliquée dans l'événement «Les Pattes de l'espoir» qui se déroule aujourd'hui dès 10h au parc de la Rivière-du-Moulin.

Photo Le Progrès-Dimanche, Mélissa Viau

Ce n'est pas la première fois qu'elle fait du bénévolat pour la Société canadienne du cancer. «Comme ma mère, Natacha Boies, travaille comme agente de développement pour la Société canadienne du cancer, je m'implique dans différentes activités-bénéfices et, lors de mes journées de congé, je vais parfois aider les filles au bureau», précise la jeune fille de 13 ans. En tant que membre de l'organisation des Pattes de l'espoir, elle a assisté aux rencontres, apporté ses idées et sera là le jour de l'événement pour aider à la logistique. «C'est une cause qui me tient à coeur, car c'est la première cause de mortalité. L'argent qu'on amasse peut faire la différence», poursuit Camille.

Même si elle n'a pas de chien, car sa mère est allergique, et que son père est trop occupé pour en avoir un, elle a prévu, lors de la symbolique marche des Pattes de l'espoir, emprunter un chien et faire la marche avec lui. «Quand je vais être grande, c'est certain que je vais avoir un chien. J'aimerais avoir un husky ou berger allemand», poursuit-elle. Et l'an prochain, elle souhaite s'impliquer de nouveau dans cette activité. «Le comité est cool. Chaque année tout le monde espère avoir plus de monde et les idées de tout le monde sont écoutées. Il y a vraiment une bonne chimie entre les membres», conclut Camille qui a bien hâte de découvrir les sports canins qui seront présentés.

Au bout du compte, même si c'est du bénévolat, l'implication est toujours payante au niveau de l'estime de soi, de l'expérience et des contacts qu'il apporte. Camille est bien consciente que son implication, en tant que bénévole, moussera son CV en vue de dénicher un emploi étudiant d'ici quelques années.

5e édition des Pattes de l'espoir

C'est aujourd'hui le 18 septembre qu'aura lieu la cinquième édition de la marche «Les pattes de l'espoir» au Parc de la Rivière-du-Moulin situé au 1577, rue des Roitelets à Chicoutimi.

Cette marche symbolique, accompagnée de vos chiens, sera agrémentée de jeux gonflables, d'un dîner hot-dog, d'une séance photo amusante, de cadeaux et de tirages. L'an passé la compétition de canicross avait attiré une vingtaine de participants et, cette année, le nombre de coureurs a doublé! On attend plus d'une centaine de marcheurs accompagnés de leur chien.

Dès 9h, il y aura la compétition de canicross et la marche suivra à 11h. Il faut préalablement s'être inscrit, vers 10h, moyennant un dix dollars d'inscription. On vous remettra aussi un petit sac cadeau pour votre chien. L'argent amassé sera remis à la Société canadienne du cancer.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer