Plus de chicane à gérer (ou presque)

Impliqués dans leur école, les Anges-Gardiens de l'école... (Photo Le Progrès-dimanche, Mélissa Viau)

Agrandir

Impliqués dans leur école, les Anges-Gardiens de l'école Marguerite-Belley agissent comme modérateur dans la cour d'école afin d'aider les élèves à régler les conflits.

Photo Le Progrès-dimanche, Mélissa Viau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélissa Viau
Le Quotidien

Dans la cour de l'école Marguerite-Belley de Jonquière, les Anges-Gardiens ont tellement bien fait leur travail qu'ils n'ont presque plus à intervenir.

Ces élèves de quatrième à la sixième année, formés pour aider les enfants à gérer les chicanes, se promènent en équipe de deux toutes les récréations pour veiller à faire régner la paix. 

« L'autre jour, un petit garçon est venu me voir alors qu'il avait été rejeté parce qu'il ne voulait pas jouer au ballon. Je l'ai aidé à se réconcilier avec ses amis en trouvant un autre jeu », explique Anthony Tremblay qui fait partie du comité des Anges-Gardiens.

Les 19 Anges-Gardiens, qui se sont inscrits sur une base volontaire pour faire partie de ce comité, sont supervisés par Marie-Josée Cormier, éducatrice spécialisée, et Suzanne Potvin, animatrice de vie spirituelle et d'engagement communautaire. Tout au long de l'année, pour récompenser leur bon travail, les Anges-Gardiens ont droit à de petits privilèges, dont des dîners et des surprises. 

Impliqués dans leur école, les Anges-Gardiens adorent les défis. Dans le temps des Fêtes, ils ont ramassé des denrées, des jouets et des vêtements pour la St-Vincent-de-Paul de Jonquière. À l'Halloween, ils ont aidé à monter les boîtes pour ramasser des sous pour Leucan. Le 22 avril, étant le jour de la Terre, ils ont trouvé des slogans accrocheurs pour garder la planète propre. Ils ont aussi souligné la fête des Mères et celle des Pères en faisant des cartes géantes qui ont été affichées à l'entrée de l'école. 

Mis à part ceux qui quittent pour le secondaire, l'an prochain, la plupart d'entres eux souhaitent poursuivre cette mission en portant fièrement leur dossard en guise de la paix ! Pour eux, cette grande aventure leur inspirera peut-être leur travail futur.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer