Délaisser un iPad pour un chaton

Depuis l'adoption de son chat, Thalia a délaissé... (Photo courtoisie)

Agrandir

Depuis l'adoption de son chat, Thalia a délaissé son iPad. En fait, elle l'utilise juste pour prendre des photos de Caramel.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélissa Viau
Le Quotidien

CHRONIQUE / La semaine passée, Carl Brindle a vu l'émerveillement dans les yeux de sa fille. Le père, sensible envers les désirs de son enfant, avait accepté d'adopter un premier animal pour Thalia qui adore les animaux.

Le 14 mars dernier, Thalia Brindle adoptait son... (Photo courtoisie) - image 1.0

Agrandir

Le 14 mars dernier, Thalia Brindle adoptait son premier animal.

Photo courtoisie

«Dans la voiture, en route pour aller faire la connaissance de notre chaton, j'ai senti son excitation», explique le papa de Jonquière. Quand elle est rentrée dans la résidence, où vivait la famille de chats, la fillette de neuf ans ne pouvait plus contenir sa joie. Son visage s'est illuminé quand elle a vu les félins qui dormaient, blottis les uns sur les autres sur le divan. «J'ai presque entendu son coeur battre quand on lui a déposé cette jolie petite boule de poils dans ses mains», se remémore Carl.

Ce joli chaton s'appelle maintenant Caramel Brindle et il motive Thalia dans bien des situations. «Quand je vais finir l'école, je veux que tu viennes me chercher le plus tôt possible. Et tu ne seras plus obligé de me demander de me lever le matin, car je vais me réveiller toute seule tellement je vais avoir hâte de voir mon petit chat», a confié Thalia à son père.

Depuis l'adoption de son chat, Thalia a délaissé son iPad. «En fait, elle l'utilise juste pour prendre des photos de Caramel. Elle a créé un album spécial juste pour ça», poursuit Carl. Avec ce nouveau membre dans la famille, Thalia s'engage à nettoyer la litière, remplir le bol de nourriture et s'assurer que Caramel a toujours de l'eau fraîche. Évidemment, les adoptants prendront aussi en main la santé de leur animal avec une visite chez le vétérinaire pour le faire vacciner et vermifuger. Ensuite, ils s'informeront au niveau de la stérilisation et du dégriffage.

Comme on n'oublie jamais son premier animal, Thalia risque de se souvenir de ce moment toute sa vie...

CHRONIQUE / La semaine passée, Carl Brindle a vu... (Photo courtoisie) - image 2.0

Agrandir

Photo courtoisie

La réponse de Mélissa

Bonjour Thalia!

Je comprends tellement ton excitation. Je n'oublierai jamais mon premier petit chien Cannelle. Même si Cannelle est morte depuis bien des années, je suis toujours attirée par les chiens qui lui ressemblent. On dirait que je suis toujours à sa recherche.

Je sais que ça ne se peut pas, nos animaux sont uniques et je ne pourrai jamais retrouver une petite bête identique à elle. Mais on n'oublie jamais son premier animal. Il reste marqué dans notre coeur. Pas plus grosse qu'un chihuahua, nous n'avons jamais su le croisement exact de Cannelle.

Je trouve que Picotte lui ressemble beaucoup! Elle est tout aussi téméraire et débrouillarde. Ce que j'aimais de Cannelle, c'est aussi qu'elle faisait des trucs. Par exemple, quand on lui disait de faire la blessée, elle se traînait la bedaine sur le tapis avec ses pattes d'en arrière toutes raides! C'est aussi à cause d'elle si j'aime autant les chiens drôles!

- Mélissa

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer