Le programme Arts et métier de la scène de la Polyvalente Jonquière

Des enseignants et des élèves tissés serrés

Séance de nuit est la première pièce qui... ((Photo Mélissa Viau))

Agrandir

Séance de nuit est la première pièce qui a été jouée lors de ces deux soirées de théâtre réalisées par les finissants d'AMS.

(Photo Mélissa Viau)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélissa Viau
Le Quotidien

C'est la larme à l'oeil, épuisés mais combien fiers, que les enseignants d'Arts et métiers de la scène (AMS) et leurs 34 élèves ont souligné la fin de cinq années inoubliables. Les 26 et 28 mai derniers, ces finissants de la Polyvalente Jonquière ont déployé leur talent au rythme de cinq pièces signées Georges Feydeau.

Dans les loges, au maquillage et à la technique, leurs mentors Nathalie Pelletier, Stéphan Rodrigue, Jasmin Tremblay, Bruno Gauthier, Yves Larouche et Pauline Tremblay ont observé le talent de leurs élèves se concrétiser sur la scène. « Ce sont comme mes enfants. J'encaisse leur stress. Je veux que tout se passe bien », lance madame Nathalie quelques minutes avant que le rideau tombe.

Dans les coulisses, comme avant tous les spectacles, la frénésie est palpable. Une fois la pièce terminée, à leur grand soulagement, les comédiens d'AMS ont senti la pression baisser. Ils venaient de pousser leurs limites à un niveau élevé. Jusqu'à la dernière minute, le doute planait. La peur d'oublier leur texte, de tomber ou de voir le décor lâcher les envahissait. Mais en voyant les spectateurs se lever et les acclamer, les élèves ne pouvaient que ressentir une grande fierté.

Les enseignants passionnés réussissent à transmettre leur fougue pour les arts à des jeunes qui ont soif d'apprendre. Sans compter leurs heures, ils tissent des liens solides et développent une grande complicité avec leurs élèves remplis de reconnaissance. Si bien qu'au bout de cinq ans, les adieux sont déchirants.

Il y a dix ans, c'était 70 jeunes qui choisissaient le programme AMS. En septembre, ils seront plus de 300. Pas surprenant que ce programme soit littéralement devenu la couleur de la Polyvalente Jonquière.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer