Un plus pour un CV

La cantine comme expérience

Alexandra Favreau fait partie des élèves bénévoles de... ((Courtoisie))

Agrandir

Alexandra Favreau fait partie des élèves bénévoles de la cantine de l'école secondaire de l'Odyssée Dominique-Racine de Chicoutimi.

(Courtoisie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Mélissa Viau
Le Quotidien

Les écoles s'adaptent selon les besoins et les intérêts de leur clientèle qui changent avec le temps. Tous les ans, des idées entrepreneuriales issues des élèves ou du personnel permettent à des jeunes de vivre des expériences de travail inspirant.

Certains services, comme les cantines, connaissent un succès depuis toujours et n'ont jamais disparu des écoles. C'est le cas de la cantine de l'école secondaire de l'Odyssée Dominique-Racine de Chicoutimi.

La particularité de cette cantine c'est qu'elle est gérée en partie par les élèves.

«La cantine permet aux élèves de se procurer de délicieuses collations pour se rassasier entre leurs cours. Ce service, en plus de calmer la faim, permet aussi à des élèves d'acquérir une expérience de travail. Pour des élèves au secondaire, il est parfois ardu d'obtenir un emploi étudiant», explique Gabriel Bédard qui a pris l'initiative de nous présenter ce service aux lecteurs du journal.

Évidemment, ce service n'offre plus les sucreries du passé! Un tournant santé se fait sentir là aussi. L'idée d'y intégrer des élèves bénévoles vient de Lyne Noël qui dirige le projet de cantine étudiante.

«Madame Lyne accueille des élèves et leur procure une première expérience de travail. Elle permet à la fois d'étoffer leur CV ainsi que d'acquérir de la responsabilité, de l'efficacité et de la serviabilité», conclut Gabrielle. Dans cette expérience concrète, certains élèves y voient même une motivation supplémentaire d'aller à l'école.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer