École Marguerite-Belley

Les élèves aident leurs parents

Léa Boivin et Charlie Gauthier font partie des... ((Photo Mélissa Viau))

Agrandir

Léa Boivin et Charlie Gauthier font partie des élèves de l'école Marguerite-Belley qui aident leurs parents en faisant volontairement des tâches quotidiennes proposées par leur école.

(Photo Mélissa Viau)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélissa Viau
Le Quotidien

(Chicoutimi) En cette période peu reposante du temps des Fêtes, les enfants sont surexcités, les lutins foutent le bordel, les animaux jouent dans les décorations de Noël. Bref, les parents ont beaucoup moins de patience! À l'école Marguerite-Belley de Jonquière, on a trouvé une solution pour faire baisser la pression à la maison. Depuis le début du mois de décembre, les élèves sont invités à aider leurs parents.

« Nos parents nous aident depuis qu'on est tout petit. C'est à notre tour de les aider », explique Léa. « C'est aussi une bonne façon de développer son altruisme », ajoute Marie-Josée Cormier, éducatrice spécialisée.

Mais qu'est-ce que l'altruisme ? « C'est aider sans rien attendre en retour », poursuit Charlie. Évidemment, au travers de ce projet, les enseignantes souhaitent que les jeunes développent des habitudes à long terme. « On a fait une liste de 25 tâches quotidiennes qu'on propose aux élèves. Par exemple, on suggère à l'enfant de ramasser sa chambre, faire son lit, faire la vaisselle, mettre la table, desservir la table, plier le linge », explique madame Marie-Josée.

En janvier, un retour sur cette initiative sera fait et une lettre sera envoyée aux parents pour voir si la dynamique a changé dans la maison. « Quand j'ai demandé à ma mère pour arroser les plantes, elle était contente de mon initiative », relate Charlie.

D'autres enfants usent d'imagination pour aider à faire des tâches ne figurant pas nécessairement sur la liste offerte par l'école. « Cette année, je vais aider ma mère à cuisiner, car elle n'a plus d'aide », conclut Anabelle.

Le projet « Aide tes parents » permet de conscientiser les jeunes face au rythme de vie effréné des adultes qui courent toute l'année pour répondre aux besoins de leurs enfants. Présentement, c'est le branle-bas de combat pour acheter les cadeaux, faire des réserves de nourriture, cuisiner, pelleter, entretenir la maison et faire le lavage afin que tout soit parfait avant l'arrivée des invités prévue dans quelques jours...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer