Se protéger de la dépendance

« Les Selfies des Passions » a permis... ((Courtoisie))

Agrandir

« Les Selfies des Passions » a permis aux élèves, à leurs parents et au personnel scolaire d'illustrer une passion à l'aide de photos.

(Courtoisie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélissa Viau
Le Quotidien

(Chicoutimi) La plupart des humains aiment cette sensation qui nous fait croire que nous sommes déconnectés de la réalité. On le ressent bien quand on est en amour, sur une scène devant le public ou sous l'effet de l'adrénaline, sécrétée lors d'une activité physique.

Le danger de cette sensation est d'y carburer en utilisant des drogues (médicaments, cigarettes, alcool, jeu du hasard) et d'y développer une dépendance. La dépendance, y compris la dépendance affective, est un danger qui guette tout le monde, peu importe l'âge. Pour vous protéger de ces dangers, les écoles secondaires se font un devoir de vous aider à développer des comportements de protection. Du 16 au 22 novembre dernier a eu lieu la 27e Semaine de prévention de la toxicomanie. À l'école secondaire de l'Odyssée Dominique-Racine (ODR), la semaine s'est écoulée au rythme de conférences et d'activités spéciales. « Nous avons eu des courses à obstacles comprenant des lunettes simulant l'ébriété, une séance de foire aux questions avec des policiers employés à la SAAQ et des intervenants issus des ressources sociales telles que la maison des jeunes Évasion, le service de travail de rue de Chicoutimi, et la Maison de l'Espoir a présenté ses services aux intéressés », explique Gabrielle Bédard, élève de l'ODR. Le Midi des passions a aussi permis à tous les jeunes de découvrir ce qui les anime et de transmettre un peu de leur engouement, que ce soit pour les voyages humanitaires, la mécanique, le maquillage ou le taekwondo.

Des « selfies » passionnants

Pendant la semaine de prévention des toxicomanies, l'école Fréchette de L'Anse-Saint-Jean a proposé aux 88 élèves de faire un pas de plus vers la découverte de leur identité. Les différents intervenants scolaires et de la communauté du Bas-Saguenay ont travaillé ensemble afin d'élaborer une activité de prévention originale. « Les Selfies des Passions » a permis aux élèves, à une cinquantaine de parents et au personnel scolaire d'illustrer une passion à l'aide de photos qui ont par la suite été affichées dans l'école.

« On voulait démontrer aux élèves qu'en cultivant leurs passions et leurs intérêts, ils augmentent leur chance de garder un équilibre et de faire de bons choix dans la vie », explique Marie-Ève Émond, animatrice de vie spirituelle et d'engagements communautaires.

De plus, différentes activités d'équilibre, de sensibilisation aux effets des boissons énergisantes et de l'alcool étaient à l'horaire. Finalement, pour encourager la pratique d'activités saines et agréables, un tournoi de volley-ball profs/élèves, du karaoké et de la danse ont été proposés à la demande des jeunes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer