Renée Martel en version intimiste

Les chanteuses Renée Martel et Joannie Benoît seront... (Photo courtoisie)

Agrandir

Les chanteuses Renée Martel et Joannie Benoît seront à l'Auberge Île du Repos de Péribonka le 30 juin et le 1er juillet.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

En 65 ans de carrière, la chanteuse Renée Martel n'a jamais mis les pieds à l'Auberge Île du Repos de Péribonka. Elle pourra découvrir cette salle avec le spectacle La fille de son père, inspiré de son dernier album éponyme, dans une ambiance intimiste vendredi et samedi à 21h.

La tournée en hommage au paternel Marcel Martel, une des grandes figures de la musique western du Québec des années 40, 50 et 60, roule dans la province pour une troisième année, mais c'est la première fois cet été que le spectacle est offert en formule acoustique. Il s'agit d'un partenariat avec le Réseau des Organisateurs de Spectacles de l'Est-du-Québec (ROSEQ).

Celle qui a été une vedette de la vague yé-yé avant de retourner au country québécois vit une toute nouvelle expérience, avec seulement deux musiciens pour l'accompagner sur scène, Michael Pucci et Martin Bouchard.

«Je n'ai jamais fait de spectacle aussi intime. D'habitude c'est minimum trois musiciens, mais normalement quatre ou cinq. On avait envie de tenter la formule acoustique, et j'adore ça, avoue Renée Martel en entrevue téléphonique. C'est une autre atmosphère.»

La tournée a débuté à Pohénégamook mardi, le lendemain de son 70e anniversaire. L'artiste a commencé dans le milieu à cinq ans, aux côtés de son père. «C'est lui qui m'a appris toute la base. C'est un spectacle sur la carrière et la vie de mon père, mais aussi sur mon parcours, parce que les deux sont tellement fusionnés.»

On entendra donc des titres tirés de l'album La fille de son père comme la chanson du même nom, Ne ris pas de mon coeur ou Adieu mon bel amour, mais probablement aussi des succès incontournables de Renée Martel tels Johnny Angel, Cowgirl dorée et Liverpool. «Mon moment préféré du spectacle, qui me touche le plus, est un medley dédié à mes deux parents. Même si ma mère travaillait plus dans l'ombre, elle était le pilier de la famille», confie-t-elle.

Un album en cadeau

Ce sera donc avec un pincement au coeur que la chanteuse finira la tournée en septembre, comme si un dernier lien avec son père disparaissait. Mais d'autres projets attendent Renée Martel, notamment l'enregistrement d'un album spécial pour son 65e anniversaire de carrière. Il sera enregistré dès le mois d'août au Québec et à Nashville. La réalisation a été confiée à Carl Marsh, qui a collaboré entre autres avec Shania Twain et Tom Jones. 

«Ce sont toutes des chansons originales, dont certaines font un peu un bilan de ma carrière. Les textes sont extrêmement matures. Je n'ai plus le goût de dire les mêmes choses qu'à 20 ans, et ce que je chante maintenant, je n'aurais pas pu le faire à l'époque. C'est un album très authentique», explique Renée Martel.

Nelson Minville et Paul Daraîche font partie des collaborateurs. La sortie est prévue en octobre. En attendant, Renée Martel a bien hâte de venir faire son tour au Saguenay-Lac-Saint-Jean. 

«C'est merveilleux d'aller dans des endroits où je ne suis jamais allée, et pourtant, je l'ai traversée la province. Il faut dire que j'ai un faible pour les régions comme le Saguenay, la Gaspésie et le Bas-Saint-Laurent. Je suis extrêmement privilégiée que les gens soient encore là après tant d'années. C'est précieux.»

La chanteuse acadienne Joannie Benoît, découverte à Star Académie en 2012, assurera la première partie seule à la guitare. Elle proposera des chansons de sa première oeuvre autoproduite, Pot Mason.

Il est possible de réserver des billets pour les deux représentations à l'Auberge Île du Repos au 418-347-5649. La tournée passera aussi par Tadoussac le 27 juillet.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer