Coup de jeune pour le Rendez-vous musical

Directeurs artistiques du Rendez-vous musical de Laterrière, David... (Photo Le Progrès, Rocket Lavoie)

Agrandir

Directeurs artistiques du Rendez-vous musical de Laterrière, David Ellis et Nathalie Camus présentent l'affiche de l'édition 2017 en compagnie du président d'honneur, le conseiller municipal Luc Blackburn. La 12e édition de cet événement aura lieu du 13 au 20 août, en l'église Notre-Dame de Laterrière.

Photo Le Progrès, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Coté
Le Quotidien

Faisant écho au renouvellement du conseil d'administration, dont tous les membres ont été remplacés dans les derniers mois, la programmation du Rendez-vous musical de Laterrière accordera une place de choix aux jeunes musiciens. Ils auront la chance de montrer leur talent à l'occasion des quatre concerts tenus du 13 au 20 août, ce qui constituera la 12e édition de cet événement depuis qu'il a été remis sur les rails.

« C'est devenu multigénérationnel », constate Nathalie Camus, responsable de la direction artistique aux côtés de David Ellis, son partenaire au sein du Quatuor Saguenay. Elle en veut pour preuve la participation de deux membres de l'Orchestre de l'Agora, l'altiste Clémentine Cômes et la violoniste Chloé Chababanole, ainsi que de la soprano Élisabeth St-Gelais, étudiante au Collège d'Alma.

Elles partageront l'affiche avec des vétérans telle la pianiste Jacinthe Couture, qui vient de prendre sa retraite en tant que professeur au Conservatoire de musique de Saguenay. Cette grande artiste, qui fut de la première mouture du festival, jouera dans les programmes du 16, du 18 et du 20 août. Quant à son confrère Robert Pelletier, lui aussi retraité de fraîche date, il fera entendre ses percussions le 16 août.

Si on ajoute à cette liste les noms de Blair Lofgren, violoncelliste solo de l'Orchestre symphonique de Québec, et de Julie Triquet, violoniste solo de l'Ensemble I Musici, on obtient un intéressant amalgame qui remplit de fierté David Ellis. « Tous ces gens constituent des musiciens de haut niveau. La différence est qu'ils sont rendus à différentes étapes de leur carrière », énonce-t-il.

Le Te Deum de Charpentier

Le programme initial, celui du 13 août, sera dominé par le Sextuor pour piano et cordes de Mendelssohn. « Il a écrit cette oeuvre à 14 ans. Ça représente 30 minutes de musique et du gros travail pour le pianiste », décrit Nathalie Camus, en précisant que ce rôle sera assumé par Philippe Prudhomme. Au préalable, celui-ci jouera dans cinq pièces pour violons et piano de Shostakovich, de même que le Quatuor pour piano et cordes en sol mineur de Mozart.

C'est le 16 août, par ailleurs, que Robert Pelletier se manifestera d'une manière inhabituelle. On lui a demandé d'intervenir dans le dernier mouvement d'un quintette de Boccherini où résonnera la guitare de Christophe Pratiffi. « Il fera des castagnettes et d'autres affaires. On veut que ça lève », lance David Ellis, sourire en coin. La pièce de résistance sera toutefois le Trio pour violon, violoncelle et piano de Tchaikovsky. Il réunira Julie Triquet, Blair Lofgren et Jacinthe Couture.

Deux jours plus tard, on assistera au retour du Choeur du Rendez-vous musical, toujours dirigé par Pierre Lamontagne. Appuyé par une douzaine de musiciens, ainsi qu'Élisabeth St-Gelais, il s'attaquera à un gros morceau de patrimoine : le Te Deum de Charpentier. « C'est une oeuvre festive, grandiose. Pierre avait vraiment envie de l'aborder », mentionne David Ellis.

Après cet élan collectif, le Rendez-vous musical mettra l'accent sur les solistes à l'occasion de l'ultime concert, tenu le 20 août (rappelons, en passant, que les quatre sont présentés à 19 h 30, en l'église Notre-Dame de Laterrière). Haendel, Bartok, De Falla, Offenbach, Britten, Mirto et Sarasate seront mobilisés au profit de différents instruments, dont le piano de Jacinthe Couture.

Un après-concert bonifié

Un autre vétéran qui reprend du service est Luc Blackburn, représentant du secteur Laterrière au conseil municipal de Saguenay. Celui qui assumera la présidence d'honneur de la cuvée 2017 met en lumière deux des atouts du Rendez-vous musical, le fait que les prix n'aient pas bougé depuis le début (25 $ par concert et 90 $ pour le passeport. On réserve au numéro 418 549-5368), ainsi que le maillage de plus en plus étroit avec la communauté.

« Maintenir les mêmes tarifs aussi longtemps, on ne voit ça nulle part. En même temps, je constate que plusieurs bénévoles sont mobilisés chaque année. Certains hébergent les artistes, alors que d'autres s'occupent de l'après-concert, une formule très appréciée », souligne-t-il, en faisant allusion aux réceptions pendant lesquelles le public échange avec les artistes, gratuitement, en dégustant quelques bouchées.

Ce concept sera encore amélioré, puisqu'on ajoutera une touche musicale à ces rencontres déjà si conviviales. Et toujours dans le but d'enraciner le Rendez-vous musical dans les esprits et les coeurs, un concert-atelier destiné aux jeunes aura lieu à l'église, le 17 août à 19 h 30. Ce sera l'occasion de découvrir plusieurs instruments de musique, tandis que le 19 août, à compter de 17 h, une épluchette de blé d'Inde aux accents jazz sera tenue au Centre plein-air du Portage.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer