Un 5 à 7 pour découvrir l'envers du décor

Sabrina Ruiz-Bourassa invite les mélomanes à assister au... (Archives Le Progrès-Dimanche, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Sabrina Ruiz-Bourassa invite les mélomanes à assister au 5 à 7 de la Société d'art lyrique du Royaume, un événement centré sur l'opéra Carmen. Il aura lieu le 2 février, au Complexe Saint-Nom-de-Jésus.

Archives Le Progrès-Dimanche, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Coté
Le Quotidien

Un plaisir qui n'était accessible qu'aux initiés est désormais offert à toute la population. Il s'agit du 5 à 7 organisé par la Société d'art lyrique du Royaume (SALR), un événement tenu le 2 février, au Complexe Saint-Nom-de-Jésus. Situé au 960 boulevard Saguenay Est, dans le secteur Rivière-du-Moulin, ce local où se dérouleront les répétitions de l'opéra Carmen, la prochaine production à l'affiche, sera le théâtre d'un rendez-vous fort attrayant.

Ce sera l'occasion de déguster des bières de microbrasseries et des cocktails concoctés par un mixologue de la région, ainsi que des bouchées mettant en valeur les produits du terroir. À ce plaisir s'ajoutera celui de découvrir avant tout le monde les décors, mais surtout les interprètes qui feront revivre l'oeuvre de Bizet du 17 au 19 février, au Théâtre Banque Nationale de Chicoutimi.

«Il s'agit d'un cadeau qu'on peut se payer, une activité VIP pour voir l'arrière-scène. C'est inspiré de ce qui se fait à l'Opéra de Montréal et ça permettra aux gens de boire et manger au milieu des décors, d'entendre plusieurs airs et d'échanger avec les membres de l'équipe», a fait valoir Sabrina Ruiz-Bourassa, directrice générale et de production, à la faveur d'une entrevue accordée au journal.

Accessible au coût de 80$, cette activité donnera également la chance de gagner un prix de présence alléchant: un passeport offert par Ciné Entreprise. Lié à la vocation de la SALR, il autorisera son détenteur à assister gratuitement aux retransmissions de l'opéra du MET tenues à son cinéma du centre-ville de Jonquière.

Un moment privilégié

On l'a mentionné tantôt, des airs de Carmen seront livrés au fil du 5 à 7. Ce sera l'occasion d'entendre une trentaine de membres du choeur, entre autres, à quelques jours de la première du spectacle. Eux qui planchent sur leurs partitions depuis le début de l'automne sont fin prêts en vue des représentations officielles.

Les 11 solistes qui camperont les rôles principaux seront également mobilisés, ce qui comprend l'interprète de Carmen, Gianna Corbisiero, ainsi que les sopranos Élisabeth Boudreault, Sabrina Ferland et Nathalya Thibault, originaires de la région. Ils seront accompagnés par des musiciens associés à l'Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

«C'est une belle occasion de présenter les solistes au public, une chose que nous ne pouvons pas faire pendant la tenue de l'opéra. Dans ce contexte, en effet, les artistes doivent ménager leur voix. On leur demande aussi de limiter, autant que possible, le risque d'attraper un rhume», rapporte Sabrina Ruiz-Bourassa.

En ce qui touche la fréquentation, enfin, son objectif consiste à attirer un minimum de 100 personnes, ce qui correspondrait à la participation enregistrée dans les années précédentes. Le fait d'avoir moussé l'événement la rend toutefois plus optimiste. «Je crois que nous rejoindrons plus de gens. L'idéal serait d'en accueillir de 150 à 200», note la patronne de la SALR, qui invite les intéressés à réserver en téléphonant au numéro 418-545-2787.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer