Cynthia Harvey invitée au Festival de musique du Royaume

Cynthia Harvey chantera au profit du Festival de... (Archives Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay)

Agrandir

Cynthia Harvey chantera au profit du Festival de musique du Royaume, le 19 novembre. On pourra voir ce qu'elle a fait de la carte blanche qu'on lui a accordée en se rendant à la Salle Pierrette-Gaudreault de Jonquière.

Archives Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Coté
Le Quotidien

Le Festival de musique du Royaume profitera de son spectacle-bénéfice tenu le 19 novembre à 19h30, à la Salle Pierrette-Gaudreault de Jonquière, pour souligner la présence de la chanson au sein de cette compétition, parallèlement à la musique classique. Il a en effet demandé à Cynthia Harvey, l'une des plus belles voix de la région, de monter un programme pour lequel on lui a donné carte blanche.

Celle qui excelle autant dans le rock, le blues et le jazz que le folk, sans parler de ses collaborations avec le Choeur Expérience Gospel et le trio Ménage à 3, profitera de l'occasion pour explorer son premier album en solo, lequel a été lancé il y a quelques mois. Elles sera alors accompagnée par un groupe de musiciens.

«J'ai contacté Cynthia le mois dernier, à ce sujet, et elle a été flattée qu'on lui confie ce mandat. Il s'agit de la seule activité-bénéfice que nous tenons pendant l'année et c'est plaisant de recourir à une artiste de la région, une chanteuse à l'aise dans tous les styles», a commenté le président-directeur général de la Société d'art lyrique du Royaume, Louis Mercier, au cours d'une entrevue accordée au journal.

Les billets sont vendus au coût de 45$ l'unité et pour s'en procurer, il suffit de téléphoner au guichet du Théâtre La Rubrique, au numéro 418-542-5521, ou de se rendre sur le site Internet du festival, à l'adresse www.festivalduroyaume.com. Une autre option consiste à en acheter le soir même du spectacle, à la porte de la salle.

Le nombre de places disponibles s'élève à 377 et l'objectif du comité organisateur consiste à réunir au moins 200 amateurs, un nombre équivalent à celui qu'avait attiré l'invité précédent, le baryton Gino Quilico. L'enjeu est important, puisque les revenus tirés de cette activité couvrent 5% du budget annuel du festival.

«Ça peut faire la différence entre un déficit et un surplus. Ce montant s'ajoute aux fonds provenant des inscriptions au concours, de l'aide que nous accorde la ville de Saguenay et des publicités que nous vendons dans notre programme. Notre budget annuel joue entre 85 000$ et 90 000$», fait remarquer Louis Mercier.

Précisons que le spectacle-bénéfice aidera à préparer la 26e édition du Festival de musique du Royaume, qui aura lieu du 19 avril au 6 mai. Elle rassemblera des étudiants en musique et en chant provenant, pour une grande part, du Saguenay-Lac-Saint-Jean, ce qui n'empêchera pas des candidats de l'extérieur de tenter leur chance.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer