Carotté et Bodh'aktan: plein la vue et les oreilles!

L'ambiance était à la fête dans le centre-ville... (Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay)

Agrandir

L'ambiance était à la fête dans le centre-ville baieriverain pour le spectacle de Bodh'aktan

Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patricia Rainville
Le Quotidien

Bodh'aktan avait promis un «set» de party. C'est ce que le groupe a livré, samedi soir, sur la scène des Grandes Veillées de La Baie. Vêtus de leur kilt, avec leur chevelure hirsute et armés de leur cornemuse, les sept musiciens en ont mis plein la vue et les oreilles aux spectateurs.

Plus tôt cette semaine, le chanteur Alex Richard avait accordé une entrevue au collègue Daniel Côté, promettant que la soirée allait être à la fête, surtout que leurs «chums» du groupe Carotté assumaient la première partie. Pas de ballades. Juste des pièces qui déménagent. Alex Richard ne pouvait pas si bien dire.

Les balcons de la rue Victoria étaient bondés et l'ambiance était à la fête dans le centre-ville baieriverain.

«Il y a ben du monde icitte!», a lancé le leader du groupe, avant d'entamer la pièce Besoin d'air. Les quelques milliers de personnes rassemblées sur le stationnement de l'ancien hôtel de ville de La Baie ont vite été transportées dans l'univers survolté du groupe, qui marie le folklore à la musique celtique, en passant par le punk. Et le public s'est laissé embarquer sans se faire prier dans ce monde unique qu'est celui de Bodh'aktan, lorsque les premières notes de La Sainte Nitouche ont été entendues.

«Il faut parler des trois choses les plus importantes... Les femmes, le rhum et la bière!», a lancé l'un des membres du groupe, mettant la table, bien sûr, à une pièce bien connue, Du rhum des femmes, une reprise du groupe Soldat Louis. Un peu plus tard, la chanson Les Trois capitaines a résonné jusque dans les appartements situés aux alentours et il était bien difficile de ne pas taper du pied.

Des musiciens ravis

Des pièces des trois albums du groupe ont été offertes aux spectateurs et les sept musiciens semblaient bien heureux de retrouver une scène qu'ils avaient foulée il y a cinq ans. «Vous êtes magnifiques!», a lancé Alex Richard à la foule, enthousiaste et reconnaissant.

La soirée avait débuté aux alentours de 19h30, lorsque le groupe Carotté a fait son entrée en scène. Qualifié d'enfant terrible de la Bottine Souriante, le groupe punk a réchauffé les planches et les spectateurs, qui en ont redemandé, forçant les musiciens à offrir quelques rappels.

Entre les deux spectacles, des feux d'artifice ont éclaté au dessus du village portuaire de La Baie, pour le plus grand plaisir des spectateurs.

Des châteaux de sable

Carotté et Bodh'aktan clôturaient le volet musical des Grandes Veillées de La Baie. Dimanche, les familles sont conviées à l'Agora dès 10h pour le spectacle d'Ari Cui Cui. Un concours de châteaux de sable aura lieu à 11h et une chasse au trésor est organisée pour 13h30.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer