Une soirée riche en notes

Karel Potvin d'Alma.... (Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay)

Agrandir

Karel Potvin d'Alma.

Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien

Le Festival de la chanson de Saint-Ambroise a couronné les lauréats de sa 25e édition samedi soir. Allan Hurd, Karel Potvin et Anne-Virginie Bérubé ont obtenu les meilleures notes des juges dans leur catégorie respective au terme d'une soirée haute en couleur et riche en notes.

Alain Hurd de Sherbrooke.... (Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay) - image 1.0

Agrandir

Alain Hurd de Sherbrooke.

Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay

L'émotion était à son comble lorsque les grands gagnants ont appris qu'ils remportaient les honneurs en même temps que le public de l'Amphithéâtre Marcel-Claveau.

Dans la catégorie Auteur-compositeur-interprète, la seule où des représentants de la gent masculine étaient toujours en lice, les honneurs sont allés à Allan Hurd. Le jeune homme de Sherbrooke est parvenu à faire chanter la foule sur ses titres Embarques-tu et Ariane.

La tâche des juges a certainement été difficile puisque Maxime Auguste, David Fleury et Andréanne Martin ont eux aussi offert des performances remarquables. La seule finaliste féminine de la catégorie a d'ailleurs proposé ses chansons sans s'accompagner avec un instrument, un exercice qui pourrait sembler ardu pour plusieurs, mais qu'elle a réussi avec brio.

Chez les Interprètes 18 ans et plus, c'est Karel Potvin d'Alma qui a été couronnée. La jeune femme qui touche à la musique classique et à la musique pop a su utiliser ses forces afin de charmer les juges et le public avec son interprétation touchante de Chaque fois que le train passe. Dans la même catégorie, Isabelle Bouchard, Joanie Harvey et Christine Lepage ont pris part à la finale.

Chez les Interprètes de 13 à 17 ans, Anne-Virginie Bérubé de Québec a été préférée à Dahlia Genest, Sarah-Kim Munger et Miranda Tremblay Girard, qui avaient toutes offert de belles prestations en début de soirée. La jeune fille qui célébrait son 18e anniversaire a proposé Comme en attend le printemps de Jérôme Couture à titre de chanson imposée. C'est toutefois son interprétation sentie et théâtrale de Le parc Belmont, qu'elle a offert pieds nus, assise sur un coffre de métal bleu, qui a séduit le public.

Tout au long de la soirée, le public a eu droit à des pièces variées et des performances de qualité.

Le spectacle a débuté avec une dose d'énergie puisque les 12 finalistes sont montés sur scène pour interpréter la chanson-thème de cette année, J't'aime comme un fou de Robert Charlebois.

Chacun des finalistes est ensuite monté sur scène pour interpréter deux chansons.

Les auteurs-compositeurs-interprètes ont présenté une de leur composition offerte en demi-finale, ainsi qu'une composition présentée au public de Saint-Ambroise pour une première fois.

Les interprètes ont proposé une des pièces offertes en demi-finale ainsi qu'une chanson imposée. Pour souligner son 25e anniversaire, l'équipe du festival a sélectionné des titres issus du répertoire d'anciens participants du concours qui poursuivent leur carrière dans le milieu.

Ainsi, les Marc-André Fortin, Audrey Gagnon, Alexe Gaudreault, Jérôme Couture, Cynthia Harvey et autres sont apparus sur les écrans géants pour adresser un mot aux participants et au public avant qu'une de leurs chansons ne soit interprétée. Une belle façon de souligner les 25 ans du festival et de mettre à l'avant-plan tout le talent qui a défilé sur les planches de Saint-Ambroise au fil du temps.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer