L'inspiration de Nancy Gagnon

Après la parution de trois récits, Nancy Gagnon... (Photo Le Progrès-Dimanche, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Après la parution de trois récits, Nancy Gagnon publie un premier roman intitulé Bulles de gomme à la fraise, Bonheur à tout prix.

Photo Le Progrès-Dimanche, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien

Après la publication de trois récits basés sur son cheminement et ses expériences à titre de médium, Nancy Gagnon se lance pour la première fois avec un roman. Avec Bulles de gomme à la fraise, Bonheur à tout prix, elle signe le début d'une nouvelle aventure et atteint un but qu'elle s'était fixé il y a de ça bien des années.

«C'était un rêve de jeunesse», confirme d'emblée celle qui a un cheminement loin d'être ordinaire.

L'auteure de Saint-Fulgence a commencé à écrire toute jeune, mais c'est son don de médium qu'elle a d'abord exploité.

Trois récits sont nés de son expérience qui dure depuis huit ans. Les deux premiers sont parus en 2011, puis le troisième en septembre dernier. «Ce sont des écrits personnels qui décrivent mon cheminement», explique-t-elle.

Pour Nancy Gagnon, l'écriture des récits a été une véritable école. «Ça m'a permis d'acquérir de l'expérience et de l'assurance.»

Aujourd'hui, la jeune femme se sent prête à se lancer de nouveaux défis. «Pour moi, le roman, c'est une façon de m'épanouir encore plus. Je suis une fille de défis. Quand quelque chose est trop routinier, je m'y perds.»

L'écriture du livre a nécessité sept mois de travail. Un court laps de temps pour la mère de quatre enfants qui pratique toujours la voyance.

Il faut dire que Nancy Gagnon avait écrit les premières lignes de son roman il y a une dizaine d'années. «Je l'avais laissé de côté. J'ai retrouvé ces lignes et j'ai trouvé que le propos collait bien à la réalité d'aujourd'hui. Ces temps-ci, on parle beaucoup du bonheur à tout prix. Le livre parle de ça, avec la quête de Jack».

Jack, c'est l'un des personnages du roman. Agent d'artistes dans la métropole québécoise, il a perdu sa femme Marguerite et élève seul ses deux enfants. Emmy, 17 ans, semble bien se sortir de la situation, entourée de ses trois meilleures amies. Lucas, l'aîné, incapable d'exprimer ce qu'il ressent, se réfugie pour sa part au sein d'une bande surnommée les Vamps, un groupe de jeunes aux pratiques morbides. Impuissant devant le comportement et la peine de son fils, Jack se tourne vers les amies de sa fille et offre un chèque de 5000$ à celle qui réussira à ramener le bonheur chez son fils.

«Il ne s'y prend peut-être pas de la bonne façon. Au départ les filles n'ont pas d'intérêt pour Lucas, mais au fil du temps, elles tentent tout pour le séduire», raconte l'auteure.

Une tournée permettra de rapprocher la famille élargie et l'arrivée d'une médium fera ressurgir des secrets de famille bien enfouis.

«Bulles de gomme à la fraise» est une expression utilisée par le personnage d'Emmy, une expression inventée par l'auteure qui signifie «plaisir de courte durée».

Nancy Gagnon souligne que le style du roman s'est défini au fil des pages. «C'est devenu de la ''chick lit'' pour les 16 ans et plus. Malgré une bonne dose d'action, il y a quand même du sentiment, de l'amour. C'est du bonbon à lire», assure-t-elle.

Nancy Gagnon apprécie la liberté que lui procure le roman.

«Lorsque j'écris, je ne vois pas le temps passer. Dans le monde de l'imagination, il n'y a pas de restriction», explique-t-elle.

Un second tome est déjà en préparation. Ensuite, l'auteure aimerait bien écrire de la littérature jeunesse. «Les jeunes, ça m'émeut.»

Bulles de gommes à la fraise, Bonheur à tout prix publié chez Essor-livres Éditeur est en vente à la librairie Marie-Laura de Jonquière et la librairie Les Bouquinistes de la rue Racine à Chicoutimi. Il est aussi possible de le commander dans toutes les librairies.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer