Festival des bières du monde de Saguenay

Billy Talent: visite de prestige

Le groupe Billy Talent se retrouvera sur les... (Photo courtoisie, Dustin Rabin Photography)

Agrandir

Le groupe Billy Talent se retrouvera sur les planches de la Zone portuaire de Chicoutimi le samedi 23 juillet à 22h dans le cadre du Festival des bières du monde de Saguenay. Le public aura notamment l'occasion d'entendre quelques pièces issues du prochain album de la formation, Afraid Of Heights, qui sortira le 29 juillet.

Photo courtoisie, Dustin Rabin Photography

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien

Le Festival des bières du monde de Saguenay en est à sa 8e édition. Pour une première fois cette année, une programmation complète de spectacles est associée à l'événement. Du 21 au 24 juillet, des spectacles gratuits et payants seront offerts aux festivaliers sur la Zone portuaire de Chicoutimi. Le Progrès-Dimanche a pu s'entretenir avec quelques têtes d'affiche de l'événement.

Un mélange de pièces connues et de titres à paraître sur le prochain album. Voilà le cocktail explosif que réserve Billy Talent aux milliers de personnes présentes sur la Zone portuaire de Chicoutimi le 23 juillet prochain. Le groupe montera sur scène avec une idée précise en tête; faire plaisir à son public.

La présence du groupe punk-rock ne risque pas de passer inaperçue, d'autant plus qu'il ne se produira ni à Québec ni à Montréal au cours de sa tournée amorcée récemment.

Après Toronto et Rimouski, Saguenay est le dernier arrêt de la formation en sol canadien avant qu'il ne s'envole pour l'Australie, puis le Japon.

Le groupe qui a pris naissance à Toronto a hâte d'effectuer sa première visite à Saguenay.

«Quand on joue au Canada, on passe toujours de bons moments», affirme Jonathan Gallant, bassiste du groupe, au cours d'un entretien téléphonique. «C'est bien de jouer dans de plus petites villes. Les gens sont heureux que nous soyons là, la foule est excitée, nous avons toujours beaucoup de plaisir», affirme-t-il, précisant que le «show» est le même, que le groupe se produise dans une grande métropole ou dans une ville comme Saguenay ou Rimouski. «C'est un ''show'' rock et peu importe où on se trouve, les fans de Billy Talent viennent voir la même chose.»

Jonathan Gallant promet tout un spectacle au public de la Zone portuaire, une soirée dont les fans devraient se souvenir longtemps, eux qui seront parmi les premiers à entendre un mélange de succès et de nouveaux titres en spectacle. «Nous allons jouer probablement deux ou trois nouvelles chansons et un mélange de pièces issues de tous nos autres albums. Nous avons fait quelques spectacles seulement avec notre nouveau matériel puisque nous venons juste de reprendre la route après avoir arrêté un petit moment», explique le bassiste. «Ça va être un très bon moment, un mélange puissant, soulevant, entraînant.»

Un nouvel album le 29

Afraid of Heights, nouvel opus de la formation, sera disponible le 29 juillet, quelques jours seulement après le passage de la formation à Saguenay.

«Il y a quelques différences par rapport aux autres albums. Nous avons fait un peu plus d'expérimentations. C'est définitivement un disque plus mature, un disque rock. Au final, je crois que c'est du Billy Talent très fort, probablement le meilleur que nous ayons fait. Et je crois que ça va connecter avec les gens aussi. C'est ce que nous voulons, que les fans soient heureux, mais aussi aller chercher de nouveaux fans. Je crois que cet album atteindra ce but.»

Le processus de création de l'album a été particulièrement difficile. Le groupe est entré en studio au cours de la première semaine de janvier 2016. À la mi-janvier, le batteur Aaron Solowoniuk annonçait qu'il ne pourrait pas jouer sur le nouvel album. La sclérose en plaques, maladie qu'il contrôle grâce à des traitements depuis la fin des années 90, est réapparue juste avant le début de l'enregistrement. Une situation avec laquelle le chanteur Benjamin Kowalewicz, le guitariste Ian D'Sa et le bassiste Jonathan Gallant, qui sont tous membres du groupe en compagnie d'Aaron Solowoniuk depuis les débuts il y a 20 ans (époque où le groupe était connu sous le nom de Pezz) ont dû composer.

«Ç'a été une période très sombre et triste pour nous. Nous nous sommes demandé ce que nous pouvions faire et ce que nous allions faire. Aaron a eu une rechute. Les effets se sont fait sentir partout dans son corps, particulièrement dans ses jambes. C'était très difficile pour lui de jouer de la batterie. Personne ne pouvait prévoir dans combien de temps il irait mieux. On était déjà prêt à aller en studio quand c'est arrivé. Ensemble, après réflexion, on a décidé d'aller de l'avant.»

Le groupe devait trouver un batteur pour jouer sur le disque. Un seul nom figurait sur la liste. Celui de Jordan Hastings d'Alexisonfire, ancien groupe également né en Ontario. «D'abord, il était capable de jouer nos pièces et en plus il a un ''feeling'' incroyable», affirme Jon qui confirme que Jordan Hastings sera à la batterie à Chicoutimi.

Aaron Solowoniuk a agi à titre de conseiller en production et en studio.

«On espère qu'il revienne jouer de la batterie. On garde les doigts croisés. C'est une possibilité», conclut Jonathan Gallant.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer