Festival des vins: Karim Ouellet en cadeau

Karim Ouellet a clôturé le Festival des vins... (Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay)

Agrandir

Karim Ouellet a clôturé le Festival des vins de Saguenay, samedi soir, sur la rue Racine.

Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laura Lévesque
Le Quotidien

Pour la première fois en dix ans, le Festival des vins de Saguenay s'est clôturé en musique, samedi, avec le spectacle gratuit de Karim Ouellet et ses musiciens. Une façon de remercier les milliers de festivaliers qui participent chaque année à cet événement-vin qui se tient sur la rue Racine. Et c'était tout un cadeau, car l'artiste fait en moyenne moins d'un spectacle par semaine pendant la période estivale et ne prévoit pas revenir en région au cours des prochains mois.

«J'ai accepté moins de ''shows'' cette année. Seulement ceux qui m'intéressaient vraiment», a confié l'artiste, rencontré par Le Progrès-Dimanche quelques minutes avant de monter sur la scène aménagée sur la rue Racine.

Malgré la pluie, quelques milliers de personnes se sont déplacées pour entendre les plus grands succès de Karim Ouellet, selon les estimations des organisateurs. Et quelques secondes avant le spectacle, le plus grand toast des vins d'Alsace a été levé. Près de 3000 verres ont d'ailleurs été distribués aux spectateurs pour réussir ce toast général.

«Bonjour. Je m'appelle Karim. Et j'aimerais que vous disiez votre nom à haute voix dans 3, 2, 1», a blagué l'artiste pour briser la glace.

Karim Ouellet, sept fois en nomination à l'ADISQ, a offert les pièces de son nouvel album Trente, dont le succès de l'heure Karim et le loup. Les spectateurs ont pu découvrir les nouvelles chansons de l'artiste tout en dégustant leur verre de vin. Karim Ouellet a également chanté les succès de son album Fox, notamment L'Amour et Marie-Jo.

Le volet spectacle était une première pour le Festival des vins de Saguenay. Est-ce que les organisateurs comptent conserver cette nouvelle formule?

«C'est difficile à confirmer pour le moment. Mais on voit bien que c'est apprécié. Les gens sont restés malgré la pluie. Et la musique c'est comme le vin. C'est universel et rassembleur», a exprimé le coordonnateur du Festival des vins de Saguenay, Charles Boudreault.

Malgré un temps peu ensoleillé, la rue Racine... (Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay) - image 2.0

Agrandir

Malgré un temps peu ensoleillé, la rue Racine s'est remplie dès que les activités du Festival des vins de Saguenay ont commencé, vers 14 h samedi.

Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay

Bilan: une belle foule par temps gris

(Laure Gagnon-Tremblay) Les festivaliers étaient au rendez-vous samedi, lors de la troisième et dernière journée du Festival des vins de Saguenay. Le site, installé sur la rue Racine, s'est animé vers 14 h et dès le début, les personnes se sont rassemblées sur les lieux pour flâner, déguster et faire quelques achats.

« La clientèle est différente d'hier soir. Ceux qui viennent le jour font plus d'achats, sont plus âgés, alors que le soir, c'est plus une ambiance de fête », a mentionné le vigneron Alex Petit.

Il a ajouté que c'était une bonne chose, puisque les vignerons pouvaient ainsi rencontrer plus de personnes et que c'était plaisant de voir beaucoup de festivaliers participer.

Le ciel gris n'a donc pas fait peur aux citoyens de Saguenay qui étaient présents en grand nombre. En plus de pouvoir goûter aux différentes boissons proposées, les festivaliers ont également pu assister à quelques conférences, données par des vignerons d'Espagne, du Languedoc, du Canada et d'Alsace. Les vins de cette région de France étaient d'ailleurs à l'honneur pour cette 10e édition.

Selon le représentant de la maison Louis Roche, Jean-Christophe Alger, qui participe au festival depuis ses débuts, le fait que l'événement se tient à l'extérieur est l'un de ses attraits. « Je suis très content d'être dehors, même si la température est limite », s'est-il exclamé.

Dans le cas où il y aurait eu de la pluie pendant l'après-midi et la soirée, les activités auraient été déplacées au hangar de la Zone portuaire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer