Le meilleur de Véronic DiCaire à Alma

Véronic DiCaire misera beaucoup sur les chansons dans... (Archives La Presse, Olivier Jean)

Agrandir

Véronic DiCaire misera beaucoup sur les chansons dans le cadre du spectacle qu'elle présentera le 19 août, à Alma.

Archives La Presse, Olivier Jean

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Coté
Le Quotidien

La dernière visite de Véronic DiCaire au Saguenay-Lac-Saint-Jean remonte à deux ans. «Je me souviens qu'il y avait des danseuses américaines avec nous et que c'était la première fois qu'elles voyaient de la neige», a raconté l'artiste récemment, au cours d'une entrevue téléphonique accordée au journal.

Elle annonce que quatre danseuses l'accompagneront le 19 août, alors que sa tournée québécoise fera escale à Place Festivalma. Une chose est sûre, c'est qu'à moins d'un fabuleux caprice de la météo, la seule neige qui entrera dans leur champ de vision proviendra d'une «sloche».

Deux choristes et quatre musiciens tiendront également compagnie à Véronic DiCaire, dont le spectacle a été pensé en fonction des festivals estivaux. «Dans un tel contexte, il faut que ce soit musical. On a donc pris le meilleur de ce qu'on fait au Québec, en France et aux États-Unis», fait-elle remarquer.

Plusieurs tableaux éveilleront de doux souvenirs. Les nostalgiques du disco et de la musique sur laquelle on dansait dans les années 1980 et 1990 seront en pays de connaissance. En parallèle, il y aura un bloc country où Shania Twain cohabitera avec Renée Martel.

«Il m'arrive aussi de m'ennuyer de certaines voix. Comme je reviens de France, j'ai eu le goût de refaire une imitation de Marie Carmen», donne en exemple l'orgueil d'Embrun, la municipalité ontarienne où elle est née. Plus contemporaines, des stars comme Lady Gaga et Beyoncé feront également acte de présence.

«Ce sont des numéros que j'ai eu l'occasion de présenter en France. Ils sont bien rodés», fait valoir Véronic DiCaire, qui a l'habitude de s'accorder une pause pendant l'été. Elle a fait exception cette année, mais précise que le nombre de spectacles ne dépassera pas la dizaine. «Ce n'est pas si pire», résume l'artiste.

L'automne la ramènera en Europe, notamment aux Pays-Bas. La France suivra au début de 2017, un lieu qui a été abondamment exploré dans les derniers mois. «Je viens de compléter une série de 68 représentations du spectacle Voices», note ainsi Véronic DiCaire.

Rappelons que les billets pour la sortie almatoise sont en vente au coût de 32$ l'unité. L'organisation de Festirame en a mis 7000 sur le marché, tout en laissant planer la possibilité qu'une supplémentaire soit ajoutée si la demande le justifie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer